camernews-Homosexuels

Incroyables révélations : le SIDA est une maladie des gays selon l’OMS …

Incroyables révélations : le SIDA est une maladie des gays selon l’OMS …

L’Organisation Mondiale de la Santé ne doute plus d’un fait : le SIDA est une maladie de gays ! Ce sont ces personnes là qui la vulgarisent au plus offrant dans le monde entier et comme mesure de protection, l’OMS préconise désormais le traitement pré-exposition (PreP) pour les hommes ayant des relations avec les hommes et symboliquement.

Que cela marche ou pas n’est plus la question: les homosexuels sont plus que jamais associés à la propagation du VIH, et en première ligne, avec les autres groupes à risques tels que les transgenres, les minorités ethniques, les travailleurs du sexe et les usagers de drogue.

Après des années de découplage de la question LGBT du sida, les  constats  des voies d’infection sur le terrain permettent de revenir sur  reconsidérer la vieille idée devenue vraie que le SIDA est une maladie propagée par les hommes gays. Et c’est en partie à cause d’eux : plus la recherche avance et moins les gays se protègent. Les prises de risques n’ont jamais été aussi déculpabilisées. Les gays savent que les séropositifs sont moins contaminants quand ils sont exempts d’IST et qu’ils ont une charge virale indétectable.

Le noyau dur de l’épidémiologie sida se situe donc désormais dans les groupes à risques: les personnes fragilisées (transgenres, minorités ethniques, usagers de drogue, prostitué(e)s) et les gays qui, eux, c’est vérifié par des études, prennent d’autant plus de risques qu’ils appartiennent à des classes sociales élevées.

 

camernews-Homosexuels

camernews-Homosexuels