camernews-michel

Incarcéré pendant 17 ans puis gracie par le Chef de l’Etat il y a 3 ans, Michel Thierry Atangana court toujours après sa réhabilitation

Incarcéré pendant 17 ans puis gracie par le Chef de l’Etat il y a 3 ans, Michel Thierry Atangana court toujours après sa réhabilitation

Depuis sa sortie de prison il y a plus de trois ans, à la suite d’une grâce présidentielle, l’expert financier franco-camerounais court après sa réhabilitation.

Michel Thierry Atangana, l’ex-prisonnier du Secrétariat  d’Etat à la Défense (SED) injustement incarcéré pendant 17 ans n’est toujours pas dédommagé des préjudices moraux et financiers subis. En effet, après son élargissement intervenu le 24 février 2014 à la suite d’un décret qui lui accordait la grâce présidentielle, trois ans se sont écoulés sans qu’il ne soit réhabilité, peut-on lire dans le quotidien Le Messager du jeudi 6 juillet 2017.

Déjà en 2013, ayant constaté que l’expert financier avait été arbitrairement détenu, un groupe de travail de l’Organisation des Nations Unies (ONU)  avait en premier lieu recommandé la libération immédiate du concerné et ordonné ensuite l’ouverture d’une enquête pour appréhender les personnes responsables de cette privation de liberté. A la suite de cela, il avait alors demandé une indemnisation pour les préjudices causés à Michel Thierry Atangana, rappelle le quotidien.

Toutefois, a en croire certaines sources, Paul Biya a fait initier un processus qui devrait déboucher sur l’application des recommandations du Groupe de travail. Ceci en mettant en place une commission interministérielle chargée de proposer les enjeux financiers ayant conduit à la détention de l’expert financier.

Mais de toute évidence, l’importance actuelle de la créance à verser à l’ancien détenu fait frémir les pouvoirs publics qui rechignent à résoudre cette affaire. Surtout quand on sait que ce dossier a été ouvert en 2008, presque dix ans plus tard, la dette est susceptible d’augmenter encore.

camernews-michel

camernews-michel