camernews-Issa-Tchiroma-Bakar

Gabegie: 35 milliards pour célébrer le Cinquantenaire de la Réunification

Gabegie: 35 milliards pour célébrer le Cinquantenaire de la Réunification

L’annonce a été faite vendredi 14 février 2014 par le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary, lors d’un échange avec la presse.

La date de la célébration du Cinquantenaire est finalement connue. Cette fois, les choses se sont reprécisées depuis vendredi 14 février 2014. En effet, le cabinet civil de la présidence de la République a, dans un communiqué de presse, indiqué que le Cinquantenaire de la Réunification va se célébrer jeudi 20 février 2014 à Buea où le chef de l’Etat et son épouse sont attendus pour une visite officielle. Selon les communicants du régime, cette célébration se fait simultanément dans les 10 régions du pays et les missions diplomatiques du Cameroun à l’étranger. Toutes choses qui devraient éviter de priver nombre de Camerounais d’une fête nationale qui consacre leur volonté de vivre ensemble. Lors de son adresse à la jeunesse le 10 février dernier, Paul Biya, alors indécis, avait laissé entendre à l’opinion publique que la tenue de cet évènement est une affaire de semaines. Trois jours après, un communiqué du cabinet civil de la présidence de la République plante le décor et met un terme aux conjectures.

Martin Bélinga Eboutou souligne que la célébration du Cinquantenaire de la Réunification sera présidée par le chef de l’Etat en personne. Suffisant pour que deux membres du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication, Jean Claude Mbwentchou, ministre du Développement urbain et de l’habitat, qu’accompagnaient le président de la commission marketing, Louis Yinda et les maires de Buea et Tiko, entretiennent la presse pour faire le point des travaux herculéens entrepris. L’on apprendra que cette célébration va coûter un peu plus de 35 milliards Fcfa au trésor public. De l’argent mis à disposition pour financer la construction des infrastructures routières, hôtelières et autres commodités. 13,5 milliards Fcfa ont par exemple été mobilisés par le ministère du Développement urbain et de l’habitat, pour le bitumage de 33 kilomètres de routes dans la ville hôte. Des hôtels, la place des fêtes, la place de la Réunification… ont également été construits. Dès lors, on peut déjà entrevoir les administrations publiques et des démembrements de l’Etat dans les régions, départements et arrondissements se vider dès ce jour en raison d’une célébration qui devrait se tenir depuis quatre ans. Ainsi va le pays!

camernews-Issa-Tchiroma-Bakar

camernews-Issa-Tchiroma-Bakar