camernews-football-jeune

Fraude aux Jeux scolaires: Le Ministre des Enseignements Secondaires, Jean Ernest Ngalle Bibéhé Massena, suspend 17 encadreurs

Fraude aux Jeux scolaires: Le Ministre des Enseignements Secondaires, Jean Ernest Ngalle Bibéhé Massena, suspend 17 encadreurs

Reconnus coupables de manœuvres de tricherie aux Jeux FENASCO, ils écopent d’un an à deux ans de suspension.

Jean Ernest Ngalle Bibéhé Massena, le Ministre des Enseignements Secondaires (MINSEC) sanctionne 17 encadreurs des Jeux scolaires baptisés «FENASCO» (Fédération Nationale des Sports Scolaires). La décision est connue depuis le 6 août dernier. Les mis en cause ont été reconnus «coupables de manœuvre de tricherie». Ils écopent à cet effet «d’un an à deux ans de suspension de toutes les activités de la FENASCO Ligue A». Cinq Régions à savoir le Centre, le Littoral, le Nord-Ouest, l’Ouest et le Sud sont ciblées par ladite décision.

Dans son numéro 11175, le quotidien national Cameroon Tribune indique que les faits remontent selon les documents à la 18e édition des jeux qui se sont tenus du 19 au 29 mars dans la ville de Bafoussam, Région de l’Ouest du Cameroun. «Les griefs vont de l’usage de joueurs jouissant de la double identité à la falsification de la licence en passant par l’aspect trop vieux et la substitution des photos sur les licences des athlètes engagés pour cette compétition», écrit le quotidien.

Des Régions sanctionnées, celle du Nord-Ouest est la première du classement. Elle enregistre le plus grand nombre de déchus temporairement avec neuf de ses encadreurs exclus. Le Centre et l’Ouest comptent chacun trois encadreurs sanctionnés tandis que le Littoral et le Sud sont à un encadreur exclu. «À Elvis Chefon, encadreur de Basketball venu du Nord-Ouest par exemple, il est reproché d’avoir substitué des photos sur les licences sportives d’athlètes. À Mbangmu Ngum Pmbafor, encadreur de Handball dans la Région du Nord-Ouest, seul a écopé deux ans de suspension, il est reproché d’avoir utilisé de fausses licences», écrit Cameroon Tribune.

En rappel cette édition des FENASCO a été remportée par la Région du Centre. On y a dénombré une moyenne de 395 cas d’exclusion pour tricherie chez les athlètes.

camernews-football-jeune

camernews-football-jeune