camernews-france

France : heurs et malheurs de la préparation des mondialistes camerounais

France : heurs et malheurs de la préparation des mondialistes camerounais

Nicolas Nkoulou, Henri Bedimo, Vincent Aboubakar, Benjamin Moukandjo, Jean II Makoun et Salli Edgar se sont chacun remis au travail pour tenter d’oublier au plus vite la page sombre du mondial brésilien. Quant à Landry Nguemo, c’est quelque peu le clair-obscur sur sa situation actuelle, tiraillé entre indisponibilité et quête de repères. Camfoot fait la revue des effectifs camerounais en Ligue 1 française entre la fin de la Coupe du monde et le coup d’envoi de la nouvelle saison qui sera donné le 8 août prochain.

Nicolas Nkoulou

L’un des derniers Camerounais à avoir rejoint son équipe est Nicolas Nkoulou. Le défenseur central des Lions a fait une reprise quelque peu différée, en raison de sa participation à la Coupe du monde « Brésil 2014 », mais aussi pour des soucis de famille. Ce n’est que dimanche dernier à la faveur du match amical qui a opposé son club Marseille à Willem II (5-0) que Nkoulou a regagné le terrain. Match au cours duquel il n’a disputé qu’une mi-temps, contrairement à celui de ce mercredi qu’il a disputé en entier contre l’équipe italienne de Bari (1-1). Le Lion indomptable semble même se remettre progressivement, et de son mondial manqué, et de ses vicissitudes familiales. Il s’attèle désormais à se battre pour rentrer dans les petits papiers du nouvel entraineur marseillais, l’Argentin Bielsa.

Vincent Aboubakar

Très courtisé en ce mercato estival dans les championnats huppés en Europe, l’artificier camerounais de Lorient a décidemment choisi de poursuivre l’aventure avec les Merlus. Et comme la plupart des mondialistes, Aboubakar a bénéficié d’un temps de repos particulier avant d’intégrer véritablement le groupe le 25juillet dernier en marge de la préparation du match amical du 26 contre Nantes. L’ex sociétaire de Coton sport de Garoua devrait normalement prendre part à la rencontre amicale de samedi prochain entre son équipe et le Stade de Reims.

Benjamin Moukandjo

Fraichement arrivé au Stade de Reims en provenance de l’AS Nancy (Ligue 2) le 17 juillet dernier, Benjamin Moukandjo a eu le temps de s’intégrer et de s’imprégner de son nouvel environnement avant de se mettre à niveau avec l’ensemble du groupe, en stage à Carnac dans la Bretagne. Dans la continuité de cette préparation, l’ailier des Lions indomptables a pris part au match d’évaluation livré mercredi contre Metz (1-1). Il est resté sur la pelouse pendant les deux manches, quoique n’ayant pas trouvé le chemin des filets.

Henri Bedimo

Le Latéral gauche de l’Olympique lyonnais ne connait pas forcément une préparation régulière comme les autres, en ceci que son équipe n’a la tête en ce moment qu’à jouer les qualifications pour la Ligue Europa 2014/2015. Henri Bedimo se prépare avec le groupe lyonnais au quotidien, mais a très souvent été ménagé lors des matches amicaux. Sur les quatre derniers matchs disputés par l’OL, l’ancien Montpelliérain n’a joué qu’une poignée de minutes (25). C’était le 23 juillet dernier contre le FC Séville (0-0). Sans doute est-il ménagé pour prendre part ce jeudi au 3è tour préliminaire de la Ligue Europa contre le club tchèque de Mladá Boleslav.

Salli Edgar

Le jeune milieu de terrain, prêté au RC Lens lors des deux dernières saisons est en principe retourné à la « maison » à l’AS Monaco, car les dirigeants des « Sang et Or » ne lui ont pas proposé une prolongation. Salli est naturellement retourné sur le Rocher, mais ne prend pas part à la préparation de la formation monégasque, en rodage en ce moment au tournoi « Copa EuroAmericana », une compétition organisée par le groupe audiovisuel américain DirecTV1 opposant des clubs issus de différentes confédérations sur le continent américain. L’ancien pensionnaire de Coton sport n’aurait en effet pas encore totalement guéri d’une blessure à la cheville droite contractée au cœur de l’hiver dernier et mal cicatrisée.

Jean II Makoun

Lié au Stade Rennais jusqu’en mars 2015, le Lion indomptable prend activement part aux séances d’entrainement du club ce en dépit de sa blessure à la cheville, qui semble aller de mieux en mieux. Il témoigne d’ailleurs son souci de revenir au plus vite en livrant des matches de préparation, parmi lesquels trois face à Augsburg (1-2), face à Heidenheim (3-3) et face au Borussia Mönchengladbach (0-1), soient un total de 225 minutes joués. Et pour un joueur revenu à peine de blessure, ça augure des lendemains qui chantent. Encore que Makoun n’a pas déçu, et est également susceptible de faire partie du onze de départ breton ce vendredi face à SC Bahlinger pour le compte du huitième match amical des « Rouge et Noir ».

Landry Nguemo

En fin de contrat avec Bordeaux au terme de la saison écoulée, les dirigeants bordelais n’ont pas jugé nécessaire de rallonger le bail du Camerounais. L’engagement de trois ans qu’il avait avec les Girondins a expiré le 1er juillet dernier, et Nguemo n’a depuis lors encore trouvé chaussure à son pied. Il y a également que son séjour à Bordeaux n’a jamais été un long fleuve tranquille, car émaillé de blessures à répétition qui ont amoindri ses qualités au point d’influer sa valeur sur le marché des transferts.

 

camernews-france

camernews-france