camernews-cameroon-president-paul-biya

Football – Coupe du Cameroun: Paul Biya continue d’entretenir le suspens

 Football – Coupe du Cameroun: Paul Biya continue d’entretenir le suspens

Alors que les deux équipes finalistes attendent avec impatience la date officielle de la finale, le degré des préparatifs et la forte mobilisation autour de ce grand rendez-vous, laisse croire que le duel Canon-Yong sport Academy se disputera ce dimanche 22 décembre, en présence du Chef de l’Etat.

 

Silence, ici on travaille ! Ambiance studieuse au Ministère des sports et de l’éducation physique (Minsep) ce mardi 17 décembre 2013. Il est bientôt dix huit heures mais l’heure est aux derniers réglages à la Direction du développement de l’éducation physique (Ddep) comme à la Direction des normes et du suivi des opérations sportives (Dnsos). Entre ultimes corrections sur la plaquette de présentation de cette 54e édition de la Coupe du Cameroun de football et point sur les tâches assignées aux différentes commissions mises sur pied pour la circonstance, tous les détails sont passés au peigne fin. La grande équipe que chapeaute Adoum Garoua est sous pression. Et ça se voit. Difficile d’arracher un mot à un des responsables, sous peine d’être éconduit pour nuisance. « Vous voulez qu’on vous dise encore quoi ? Nous sommes en train de travailler comme on le fait toujours chaque fois que la Coupe du Cameroun est annoncée. Si c’est la date de la finale que vous voulez, désolé ! vous frappez à la mauvaise porte », répond un cadre de la Dnsos qui va nous apprendre dans la foulée que son « patron » est en audience à la présidence de la République. Pas la peine d’insister sur les mobiles de l’échange. Notre interlocuteur reste de marbre.

Tout ce qu’il sait c’est que la préparation de cet important rendez-vous a connu sa vitesse de croisière en début de cette semaine. L’accent, confie-t-il, a été mis sur le sérieux dans le bouclage des travaux confiés aux différentes commissions. Le trophée du vainqueur de cette édition, et les médailles des deux équipes finalistes sont déjà disponibles. Tout comme les cartons d’invitation ont déjà été déposés dans les ministères, les sociétés d’Etat, les administrations et les chancelleries. De sources exclusives, Adoum Garoua aurait reçu de nouvelles instructions de la Direction du Cabinet civil de la Présidence de la République. C’est d’ailleurs ce qui justifie la déprogrammation de son voyage pour Franceville au Gabon. Le patron des sports qui avait prévu d’aller encourager les bébés Lions, engagés dans les demi-finales de la huitième édition de la Coupe de la Cemac de football, a vu son voyage annulé. Soit une semaine après l’annulation de sa mission pour la Chine. Lui qui a présidé la sixième réunion préparatoire de l’organisation de la finale de la Coupe mardi dernier, en présence de toutes les parties prenantes à cet événement qui marque également la clôture de la saison sportive au Cameroun. Nulle part pendant les travaux, on n’a évoqué la date de la finale. Mais la pression, révèle une source au Minsep, serait montée d’un cran depuis le retour de Paul Biya de l’Elysée.

Chorégraphie

Ambiance similaire à l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) où la dernière séance de répétition de la grande parade est prévue demain vendredi. A en croire certains conseillers de jeunesse et d’animation qui ont participé à la réalisation de ce chef d’œuvre qui va mettre en scène plus de cinq cents jeunes à travers une brillante chorégraphie « articulée autour des idéaux chers au président de la République à l’instar de la paix, la stabilité, la croissance économique, l’éducation de la jeunesse et le sports, gages d’un Cameroun émergent en 2035 ». Cet après midi, le ministre des sports va se rendre au stade omnisport Ahmadou Ahidjo-qui a fait sa toilette des grands jours-question de s’assurer de l’effectivité des travaux recommandés (pelouses, réaménagement des tribunes, éclairage…). Au cours de cette visite, le patron des sport va également assister à l’ultime parade culturelle conçue pour cette grande messe.

Couverture médiatique

Autre sirène annonçant l’imminence de cette finale, ce communiqué signé du ministre de la communication et lu sur les antennes de la Cameroon radio and television (Crtv) hier. Lequel rappelle aux directeurs des organes de presse désireux d’assurer la couverture médiatique de cet événement qu’ils ont jusqu’à ce vendredi 20 décembre avant 12 heures, pour déposer leur demande d’accréditation. Un communiqué qui a aussitôt provoqué un véritable branle bas dans les services de sports de certains organes de presse. Pendant ce temps, les deux finalistes poursuivent leur préparation dans le doute. Le Canon sportif de Yaoundé est en regroupement à Akono (dans l’arrondissement de la Mefou-et-Akono), tandis que le coach, Emmanuel Ndoumbè Bosso et ses hommes sont au vert dans une petite banlieue de Bamenda. Après un championnat professionnel laborieux, émaillé par des couacs et des crises multiformes, les deux adversaires sont condamnés à continuer la préparation galvanisés sans doute par l’assurance de serrer la main au chef de l’Etat.

camernews-cameroon-president-paul-biya

camernews-cameroon-president-paul-biya