Football – CAN 2017: Le Gabon sera prêt, indique la CAF

Une mission de la Confédération Africaine de Football a séjourné dans le pays d’Ali Bongo du 17 au 25 juillet 2016.

Les voyants sont au vert pour le Gabon. Le pays hôte de la 31e Coupe d’Afrique des Nations (du 21 janvier au 12 février 2017) sera prêt à temps. Les assurances sont de la CAF. Une mission d’inspection de l’instance africaine du football vient de passer une semaine dans le pays d’Ali Bongo.

Conduite par le 2e vice-président de la CAF, le Guinéen Almany Kabele Camara, ladite mission, composée de huit membres, a constaté que les chantiers des infrastructures sportives avancent à un rythme satisfaisant. «Au  niveau de Libreville, les travaux des stades réalisés à près de 90% devraient s’achever fin octobre 2016. Le stade de l’Amitié est prêt puisqu’il a abrité la finale de l’édition 2012 de la CAN. Quant au stade Omar Bongo Ondimba, les travaux sont tous azimuts réalisés aujourd’hui à près de 90%», s’est félicité le chef de la mission lors de son point de presse.

Constat identique pour les autres stades en région. «Au niveau des stades de compétition d’Oyem et de Port-Gentil, les travaux se poursuivent, et là également, les délais de livraison sont estimés à fin octobre 2016», a souligné M. Kabele Camara, avant de conclure: «c’est dire qu’au niveau des infrastructures sportives, il n’y a aujourd’hui aucune inquiétude».

Un bon point marqué par le Gabon, désigné en avril 2015 pour accueillir la CAN 2017, cinq ans seulement après celle co-organisée avec la Guinée-Equatoriale. Un an et demi après sa désignation, ce petit pays d’Afrique centrale (moins de 2 millions d’habitants) semble prêt à relever le défi. L’hymne officiel (« Ye le le » du groupe Yargan Production) et la mascotte officielle («Samba», la panthère noire)  ont été dévoilés en mars 2016.