camernews-yaya-toure-archives-caf

Football – CAF Awards: Yaya Touré rattrape Samuel Eto’o en tête du palmarès des ballons d’or africains.

Football – CAF Awards: Yaya Touré rattrape Samuel Eto’o en tête du palmarès des ballons d’or africains. Oryx de Douala et les sept survivants du titre de 1964 honorés

 

La cérémonie des Awards de la CAF 2014 a eu lieu Jeudi soir 8 Janvier 2015 à Lagos au Nigéria, en présence de certains nomminés, des autorités locales et des responsables de la Confédération africaine de football.

Le trophée le plus prestigieux, celui du joueur de l’année, a été remis à l’Ivoirien Yaya Touré. Le capitaine des Eléphants de Cote d’ivoire a devancé aux votes le Gabonais Pierre-E Aubameyang et le NigérianVincent Enyeama.

Avec cette nouvelle consécration, le milieu de terrain international de Manchester City rejoint le Camerounais Samuel Eto’o Fils dans le cercle très fermé des lauréats ayant remporté ce «Ballon d’or» à quatre reprises. Mieux, Yaya Touré entre dans l’histoire comme étant le seul à avoir gagné les quatre titres en quatre années successives.

Les nommés Camerounais qui étaient dans les short-lits des catégories moins prestigieuses, n’ont pas réussi à rafler le suffrage du jury. Le gardien de but Fabrice Ondoa (catégorie Meilleur jeune de l’année), les attaquants Clinton Njié et Vincent Aboubakar (catégorie Meilleur espoir), la gardienne de but Annette Flore Ngo Ndom (catégorie Meilleure joueuse de l’Année) et Lionnes indomptables (catégorie Equipe féminine de l’Année) s’en tirent avec zéro distinction.

Ricardo ELEME (Ancien Oryx de Douala)
Photo: (c) Cameroon-Info.Net

Cependant, une grosse charge émotive a traversé cette cérémonie lorsque la CAF a décidé d’attribuer le Trophée du fair-play à titre posthume à Albert Ebossé, footballeur camerounais assassiné le 23 aout 2014 en Algérie après un match de football.

Moment historique également quand la CAF a attribué à Oryx Football Club de Douala, le trophée de Légendes de l’Afrique. Oryx, club phare du canton Bell, a remporté en 1964 le tout premier trophée de la Coupe d’Afrique des clubs champions, l’ancêtre de la prestigieuse Ligue des Champions. De tous les artisans de ce premier titre de Champion d’Afrique,  il ne reste plus que sept survivants. «On avait au moins 30 joueurs à l’époque où on a gagné le titre  africain. Ils sont tous morts sauf 7. De tous les tambours battant à l’attaque, il ne reste que moi et Kotto Colbert. Au milieu de terrain, il ne reste que Maurice Epétè,  à la défense Priso Kuntz et Joseph Ngallé et le gardien de but Elessa Denis. Je n’oublie pas Moukoko de Confiance», fait savoir Ricardo Eleme, partenaire de Maréchal  Mbappé Leppé dans le compartiment offensif de l’Oryx FC des années 1960.

Priso KUNTZ (Ancien Oryx de Douala)
Photo: (c) Cameroon-Info.Net

Avec dans son palmarès cinq titres de Champion du Cameroun, trois trophées de Coupe du Cameroun et un trophée de la Coupe d’Afrique des clubs champions, Oryx FC de Douala  n’est plus parmi les grands au Cameroun. Le mythique club du quartier Bali végète depuis près de trois décennies dans les anonymes championnats de la régionale du Littoral, en faisant le yo-yo entre la 3e et la 2e division.

 

Liste complète des lauréats de l’édition 2014 des Caf Awards:

 
Joueur de l’Année (évoluant en Europe) : Yaya Touré (Côte d’Ivoire – Manchester City)
Joueur de l’Année (évoluant en Afrique) : Firmin Mubele Ndombe (RD Congo – AS Vita Club)
Joueuse de l’Année : Asisat Oshoala (Nigeria – River Angels)
Arbitre de l’année : Papa Bakary Gassama (Gambie)
Meilleur jeune de l’Année : Asisat Oshoala (Nigeria – River Angels)
Meilleur espoir : Yacine Brahimi (Algérie – FC Porto)
Trophée Fair-Play : Albert Ebossé (Cameroun – Ex Sociétaire de JSK Algérie)
Entraîneur de l’Année : Kheireddine Madoui (ES Sétif, Algerie)
Equipe nationale de l’Année : Algérie
Equipe féminine de l’Année : Nigeria
Club de l’Année : ES Setif (Algérie)
Dirigeant  de l’Année : Moise Katumbi Chapwe (President du TP Mazembe – RD Congo)
Légendes de l’Afrique : Oryx Club (Cameroun, vainqueur de la 1ère édition de la Coupe des clubs champions en 1964) et Stade Malien (Mali, finaliste de la 1ère édition de la Coupe des clubs champions, 1964)
Ordre de platine : Kwesi Nyantaki (Ghana) et Goodluck Jonathan (Président de la République du Nigeria)

 

camernews-yaya-toure-archives-caf

camernews-yaya-toure-archives-caf