FONCTIONNAIRES FICTIFS : UNE ONG FAIT UNE PROPOSITION ORIGINALE AU MINFI

Dynamique citoyenne (DC) de Jean Marc Bikoko souhaite que ces hors-la-loi soient arrêtés et jugés en public.

Jean Marc Bikoko s’est prononcé la semaine dernière lors d’une conférence de presse sur le verdict de la deuxième phase de comptage physique du personnel de l’État (Coppe), rendu public par le ministère des Finances (Minfi). Selon lui, le gouvernement doit publier les listes des faux agents, le sceau du secret doit être levé, afin que nul n’en ignore. Bien plus, Jean Marc Bikoko soutient qu’une opération d’arrestation des personnes incriminées doit être immédiatement lancée. Laquelle devrait aboutir par des procès publics pour détournements de fonds publics et d’abus de biens nationaux, recel de détournement de fonds publics et manquement aux obligations déclaratives.

10.000 fonctionnaires fictifs dénichés. C’est la résultante du Comptage Physique des Agents de l’Etat (COPPEL). Il a été lancé en avril 2018 sous la conduite du Ministre des Finances, Louis Paul Motaze. Le portail des camerounais de Belgique. La prise est historique et a permis d’évacuer 10.000 fonctionnaires fictifs. Cela implique une économie de 30 milliards FCFA. La semaine dernière, le Minfi annonçait l’entrée en vigueur, dès la fin de ce mois d’août de la paie par virement bancaire individualisé des agents publics et pensionnés. Selon ses services compétents, la nouvelle formule, qui lie ce département à 16 établissements financiers locaux sera gérée à travers le Système de télécompensation en Afrique centrale (Systac). Elle ambitionne de mettre un terme au mode de paiement manuel et groupé de la solde, à partir d’une disquette collective qu’on déposait dans une banque, source de manipulations et de fraudes.

[InArticle]

Dorénavant, le service de la solde du Ministère des Finances approvisionnera directement le relevé d’identité bancaire du bénéficiaire auprès des institutions financières, appelées à se réajuster et avec lesquelles le gouvernement a signé une convention de collaboration. Selon la radio britannique Bbc, le Minfi soupçonne des personnels du corps diplomatique de percevoir des salaires frauduleux et indus. Louis Paul Motaze, le ministre des Finances, relaie la Bbc, aurait saisi son homologue des Relations extérieures Lejeune Mbella Mballa, pour tirer la situation au clair.

Voici peu, le ministère des Finances indiquait que plus de 10.000 salariés fictifs de la Fonction publique ont été repérés et rayés des listes de la solde, dans le cadre de l’opération de comptage physique du personnel de l’État (Coppe) lancée en avril 2018. Ce toilettage du fichier solde a permis au Trésor de réaliser une économie annuelle de quelque 30 milliards FCFA, pour une masse salariale de 1.058 milliards de FCFA en 2019, en hausse de 3,32% par rapport à l’année dernière.