camernews-finance

Finance: L’emprunt obligataire souscrit à hauteur de 115,43%

Finance: L’emprunt obligataire souscrit à hauteur de 115,43%

Pour l’emprunt obligataire d’un montant initial de 150 milliards de FCFA de l’État du Cameroun, le volume des souscriptions est de 17 314 508 titres, correspondant à une levée totale de fonds de 173,145 milliards FCFA.

Afriland First Bank a levé 47,68 milliards de FCFA. EDC, 30,802 milliards de FCFA. Société Générale du Cameroun 56 milliards FCFA. UBA, 10,401 milliards FCFA. La Banque Banque Internationale du Cameroun pour l’Épargne et le Crédit (BICEC) 12,260 milliards FCFA. Commercial Bank of Cameroon (CBC) 10,845 milliards FCFA et BGFI Bank 5 milliards de FCFA. Mais, Le Quotidien de l’Économie du 18 octobre 2016 note que Financia Capital et Cenainvest, impliqués dans cette opération, n’ont pas levé le moindre franc.

Ainsi, souligne le journal, le consortium de banques Afriland First Bank, EDC Investment Corportation et Société Générale du Cameroun sont les chefs de file de l’emprunt obligataire d’un montant initial de 150 milliards de FCFA de l’État du Cameroun. Le volume des souscriptions est de 17 314 508 titres, correspondant à une levée totale de fonds de 173,145 milliards FCFA.

Les statistiques confirment que l’emprunt de l’État du Cameroun «Ecmr 5,5% net 2016-2021», lancé le 20 septembre 2016, a été souscrit à hauteur de 115,43%, correspondant aux 112 milliards FCFA de prise ferme collectés par les chefs de file auxquels on ajoute 61,145 milliards de FCFA supplémentaires venant des personnes physiques et morales diverses. Les obligations portent intérêt fixe de 5.5% net sur la durée de l’emprunt qui est de 5 ans avec une année de différé.

Selon le Gouvernement, «l’argent levé permettra de réaliser d’importants projets d’investissements dans les domaines des routes, de l’approvisionnement en eau potable, de l’électrification. Au nombre de ces projets, on peut mentionner l’alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé et de ses environs à partir du fleuve Sanaga (61,5 milliards de FCFA) ou les travaux de construction du port de Kribi, qui recevront une dotation de 16 milliards de FCFA», indique Le Quotidien de l’Économie.

camernews-finance

camernews-finance