Fally Ipupa – Le Hustler de la Rumba tient son rang depuis le début de l’année

Fally Ipupa – Le Hustler de la Rumba tient son rang depuis le début de l’année

Le coup double  du début de l’année avait pour ambition certaine de tuer le match avec la concurrence, le système est de venu la règle car il faut être fort pour gérer ces productions  d’albums jumeaux et en assurer la promotion derrière.

Power « Kosa Leka », Vol. 1
Fally Ipupa – 8 avril 2013
Musique du monde © 2013 Obouo Productions / Because Music
Power « Kosa Leka », Vol. 2
Fally Ipupa – 8 avril 2013
Musique du monde © 2013 Obouo Productions / Because Music

 

Le petit prince de la Rumba africaine c’est qu’il est pillé et débordé sur son aile  gauche et droite non plus par la concurrence kinoise mais bien par la déferlante nigériane qui  s’est dotée de moyens de production et de promotion qui ne ressemble plus du tout à ce qu’on avait l’habitude de faire  sur le continent , la place d’Abidjan est en train  de fondre sous le tsunami de l’azonto  qui a pillé au passage l’essentiel du coupé décalé  et relègue les vedettes locales à des simples featuring. La rumba  est une marque de fabrique  réservée aux congolais mais  cette forme de musique diesel  qui  commence à produire de la transe vers la 5ème ou la 6ème minute n’est pas du tout calibré pour  les format  radio, clips et toutes formes de distribution moderne  de chansons. Les nigérian ont piqué les danses le dress code et le hip hop  au passage, en fait ils ont tout pris car leur rumba est en R&b.  avec le titre Hustler is back le Prince de la Rumba rappelle à tout le monde  qu’il n’a aucune envie de se laisser déborder sur le tour de hanche twerké  tout en multipliant  des sorties de clip glamour  orienté émotion  amoureuse, la vraie marque de fabrique  de l’african lover.

 

Hustler is back

Sweet life