Enseignement supérieur :Où sont passées les primes à l’excellence ?

Le retard accusé pour le paiement de ces dotations présidentielles cette année inquiète de plus en plus les étudiants qui les méritent.

Martial Pierre Ngassa est étudiant de niveau III, Lettres modernes françaises (Lmf) à l’université de Yaoundé I (UyI). L’an dernier, au mois de septembre, revenant des vacances dans son village, il est allé percevoir 50 000 Fcfa représentant la prime à l’excellence académique. Cette année, le jeune homme attend une autre prime, ayant obtenu une moyenne annuelle de 13,44. Mais depuis un moment, cet étudiant est anxieux. «Je savais qu’à ce moment j’aurais déjà perçu ma prime depuis longtemps, mais ce retard commence vraiment à m’inquiéter. Je me demande si cet argent sortira encore cette année», déclare désespérément le jeune étudiant.

JLa préoccupation de Martial est partagée par Merveille Ngoufack, étudiante elle aussi à l’UyI. «Je commence à être impatiente par rapport au payement de ces primes. C’est la première fois que je les mérite, mais c’est comme si la chance ne va pas me sourire cette année». Pourtant, ajoute une autre étudiante inscrit au niveau II : «J’ai travaillé l’an dernier (lorsqu’elle était au niveau I, ndlr) pour mériter ces primes. Dieu merci, j’ai eu une moyenne qui me permet de prendre ces 50000 Fcfa cette année. Je souhaite vivement que cet argent soit disponible, parce que j’ai prévu de réaliser des choses importantes avec ces sous».

Les plus optimistes continuent de leur côté à se renseigner auprès de l’administration. «Je vais au rectorat tous les jours pour savoir où on en est avec ces primes. Je garde encore espoir parce que de ce côté on nous dit toujours qu’elles sortiront, même-si les responsables nous disent toujours que le problème n’est pas à leur niveau», déclare Martial N. Le retard de payement des primes à l’excellence inquiète les étudiants méritants, au point où d’aucuns ont même déjà pensé à rédiger une requête à adresser au recteur de l’Université de Yaoundé I. «On attend encore pour le moment, parce qu’on nous rassure que cet argent sera distribué d’ici la fin de l’année».

Cellule de coordination

Cette année, les étudiants attendent le paiement des primes à l’excellence pour le compte de l’année académique 2013-2014. Depuis 2010, le paiement de cette gratification n’a jamais autant tardé que cette fois-ci. « J’ai eu mon Bts en 2014 avec une mention assez-bien, donc je dois normalement percevoir ma prime cette année. J’attends cet argent depuis le mois de septembre parce que c’est à cette période que la prime est perçue par les étudiants», déclare Carine A. diplômée d’un institut privé de formation de Yaoundé. Au ministère de l’Enseignement supérieur, une source à la cellule de coordination de ces primes déclare sous anonymat que « le paiement des primes à l’excellence ne va plus tarder, puisque les noms des étudiants devant percevoir ces primes cette année sont disponibles». Pour ce responsable, «le retard accusé cette année relève d’une suggestion des responsables des universités visant à faciliter les actions de payement et le bon déroulement d’autres activités académiques», a-t-on appris de notre source qui nous a aussi révélé que 90 000 étudiants recevront les primes à l’excellence cette année.

Cette dotation avait été instituée en 2010 par le président de la République, «afin d’améliorer la qualité du capital humain et relever avec plus d’efficacité les défis du futur ».