camernews-philemon-yang

Émeute à Bamenda: Le Premier Ministre Philemon Yang dépêché par Paul Biya dans le Chef-lieu de la Région du Nord-Ouest qui sort de deux jours d’émeute

Émeute à Bamenda: Le Premier Ministre Philemon Yang dépêché par Paul Biya dans le Chef-lieu de la Région du Nord-Ouest qui sort de deux jours d’émeute

Bamenda n’est plus une ville morte. Depuis hier jeudi 24 novembre 2016, la ville chef-lieu de la Région du Nord-Ouest a repris son animation habituelle. Les populations vaquent à nouveau à leurs occupations. Certains avec la peur au vendre, même si les forces de défense et de sécurité sont encore postées dans les coins sensibles.

Bamenda se remet progressivement ainsi d’une insurrection populaire qui a duré deux jours. Les manifestants mécontents du régime de Yaoundé ont érigé des barricades sur différentes voies publiques. Ils ont également vandalisé et incendié d’autres biens. Un bilan officiel fait état d’un mort et des dégâts matériels importants.

«Le Calme est revenu dans la place de Bamenda. Nous avons malheureusement perdu un citoyen. Les enquêtes sont en cours pour établir les responsabilités. Je voudrais demander aux populations de retourner à leurs activités, y compris à l’Université de Bamenda», a déclaré le Gouverneur de la Région du Nord-Ouest, Adolphe Lélé Lafrique, au terme d’une mini-tournée effectuée hier dans la ville.

Si certains commerces ont rouvert, les établissements scolaires demeurent fermés, tout comme les avocats continuent de faire «Tribunal mort». Les mouvements d’humeurs des enseignants et des avocats anglophones sont à l’origine de l’insurrection populaire enregistrée lundi et mardi à Bamenda.

Afin de ramener définitivement le calme et trouver un terrain d’entente avec les enseignants et les avocats, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement est arrivé ce vendredi 25 novembre 2016 dans la capitale régionale du Nord-Ouest. Les résolutions qui seront prises au terme de la réunion de crise entre Philemon Yang et les grévistes sont très attendues.

camernews-philemon-yang

camernews-philemon-yang