Electricité : Eneo annonce avoir investi 48 milliards de FCFA en deux ans

Le concessionnaire public pour la fourniture d’électricité au Cameroun, Eneo, détenu par le Fonds d’investissement britanniqueActis annonce dans son rapport d’activité avoir réalisé des investissements de l’ordre de 48 milliards de FCFA au Cameroun depuis son installation il y a deux ans. D’après l’opérateur, cet investissement a principalement été dans la production, le transport et la distribution commerciale de l’énergie auprès des clients.

 

Dans son rapport intitulé «Actis : deux ans au Cameroun – juin 2014-juin 2016. Bilan et contribution à l’atteinte des objectifs sectoriels du gouvernement»,Eneo met en avant les avancées qu’il a réalisé sur le marché camerounais et annonce avoir augmenté ses capacités de 62 mégawatts à travers l’amélioration et la création de nouvelles infrastructures. Dans la même veine, Eneo dit avoir réalisé au total 161 139 nouveaux branchements entre 2014 et 2016, avec une moyenne annuelle de 80 000 nouveaux branchements. Eneodéclare également avoir atteint une réduction de l’ordre de 4 milliards FCFA des charges de combustible.

 

Eneo annonce également être en train de réaliser un virage vers les énergies vertes, avec des études engagées en vue du développement des énergies solaires dans le pays. D’après l’opérateur, sept sites ont été retenus et les discussions en vue de la signature des contrats seraient dans la phase finale.

 

Cependant, la publication de ces chiffres par Eneo suscite des réactions d’incompréhension chez certains Camerounais, dans un contexte où plusieurs localités connaissent des déficits énergétiques criards. Même les grandes métropoles ne sont pas épargnées. Les villes de Douala et de Yaoundé sont régulièrement sujettes à des délestages qui durent parfois plusieurs heures.