camernews-tombi-a-roko-sidiki-fecafoot-

Election à la Fecafoot: Tombi A Roko Sidiki, seul candidat !

Election à la Fecafoot: Tombi A Roko Sidiki, seul candidat !

Les listes conduites par Joseph Antoine Bell, Robert Atah Bahazah, Robert Penne et Brigitte Mebande, épouse Abdoul Bagui ont été déclarées inéligibles par la Commission électorale que préside le Pr Joseph Owona

Tombi A Roko Sidiki sera l’unique candidat à l’élection à la présidence de la Fédération Camerounaise de football, prévue le samedi 29 novembre prochain. Sur les six personnes ayant fait acte de candidature à cette élection, seul l’actuel secrétaire général de la Fédération camerounaise de football a pu remplir les conditions d’éligibilité selon le secrétariat technique de la Commission électorale.

Ainsi Joseph Antoine Bell, Jules Frédéric Nyongha, Robert Attah, Francis Penne et Brigitte Mebande épouse Abdoul Bagui qui avaient déjà été appelés à venir compléter leurs dossiers mardi dernier ont vu leurs candidatures rejetées.

Il est reproché à Joseph Antoine Bell de n’avoir aligné aucun délégué à l’assemblée générale du 29 novembre prochain sur sa liste, en violation de l’article 36 des statuts de la Fécafoot. En outre, d’après la Commission électorale, ce dernier n’a produit aucune lettre de parrainage, en violation de l’article 45 des statuts susmentionnés.

Les insuffisances remarquées dans le dossier de Robert Atah semblent plus importantes. D’après la Commission électorale, la liste de l’actuel Directeur Technique National no 3 ne contient aucun délégué à l’assemblée générale. En plus, ses deux vice-présidents et l’ensemble de ses membres n’ont pas rempli les conditions inhérentes à l’article 36 des statuts de la Fecafoot relatives à la production du bulletin no 3 du casier judiciaire et la copie certifiée conforme de la carte nationale d’identité. On lui reproche enfin de n’avoir pas respecté les dispositions de l’article 45 des statuts de la Fecafoot relatives au parrainage et de n’avoir pas versé la caution de deux millions de francs Cfa.

La liste de Brigitte Mebande, epouse Abdoul Bagui, à en croire la Commission électorale, ne comprenait que son nom en qualité de présidente, elle qui n’est déjà pas déléguée à cette assemblée générale. Elle n’a également pas versé la caution de deux millions exigée à tous les candidats.

Jules Frédéric Nyongha a quant à lui payé la caution de deux millions de Francs Cfa. Mais il n’a pas rempli les conditions des articles 35, 36 et 45 des statuts de la Fecafoot relatives à la composition de la liste des membres du comité exécutif, à la fourniture des extraits de casiers judiciaires et des copies certifiées conformes des cartes nationales d’identité concernant l’ensemble des personnalités de sa liste et au parrainage.

Robert Penne a, quant à lui présenté six lettres de parrainage au lieu de huit comme l’exigent les statuts de la fédération. Sa liste n’était constituée que de 11 membres au lieu de 17, hormis le délégué de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, membre de droit, comme le prescrit l’article 35 des Statuts de la FECAFOOT. Ce dernier n’a fourni que deux extraits de casier judiciaire et quatre copies certifiées conformes de la carte nationale d’identité. Il ne s’est pas également acquitté de la caution de deux millions de Francs Cfa exigée au candidat.

La candidature de Tombi A Roko Sidiki a été déclarée éligible parce que comprenant les représentants des dix Ligues régionales de football, en respect du quota fixé par l’article 35 alinéa 1 des Statuts de la Fécafoot ; deux vice-présidents dont un francophone et un anglophone ; une femme, en la personne de Nkengafe Prudencia Asongasha, déléguée à l’Assemblée Générale du Sud-Ouest, régulièrement coptée. Le candidat a également produit douze (12) lettres de parrainage et s’est acquitté de la caution de deux millions Fcfa.

Déjà grandissime favori à ce scrutin, Tombi A Roko voit ainsi s’ouvrir devant lui, un boulevard pour succéder à son mentor Iya Mohammed.

 

camernews-tombi-a-roko-sidiki-fecafoot-

camernews-tombi-a-roko-sidiki-fecafoot-