ÉGLISE CATHOLIQUE : UN PRÊTRE CAMEROUNAIS SE SUICIDE EN FRANCE

ÉGLISE CATHOLIQUE : UN PRÊTRE CAMEROUNAIS SE SUICIDE EN FRANCE

Le Père Antoine de Padoue Chonang du diocèse de Douala ( capitale économique du Cameroun), s’est donné la mort ce lundi 28 octobre 2019, à Gap, au Sud de la France.
Des sources internes au clergé catholique, renseignent que le prêtre camerounais Antoine de Padoue Chonang, a été retrouvé mort chez lui à Gap, dans le midi de la France, plus précisément, à St Marcelin.

Le Père Antoine de Padoue Chonang a quitté le Cameroun depuis plusieurs années, pour la France. Selon nos informations, Mgr Samuel Kleda l’archevêque de Douala son patron, lui avait proposé le 31 août 2016, de retourner au pays, et qu’il lui confierait de nouvelles fonctions. Une proposition qui ne rencontrera pas l’enthousiasme du Père Antoine de Padoue Chonang, lequel est alors resté en France jusqu’à ce jour de sa mort qu’on dit par suicide ce lundi. De toute façon, l’homme d’église a été retrouvé mort chez lui à Gap, St Marcelin, dans le Sud de la France.

A en croire une lettre parvenue à notre rédaction, il revient à Mgr Samuel Kleda l’archevêque de Douala, de se concerter avec la famille du prêtre mort, afin de décider du rapatriement ou non de ses restes, et du lieu de son enterrement.

Le Père Antoine de Padoue Chonang, nous apprend-on, était sous traitement médical, mais, son état clinique, méconnu de l’archidiocèse de Douala. Journaliste, le Père Antoine de Padoue Chonang, avait été rédacteur-en-chef au journal catholique camerounais,  » L’Effort camerounais « .