DOUALA-EDÉA : UN CARAMBOLAGE RESTREINT LE TRAFIC

La circulation entre les deux villes perturbée hier, 28 août, suite à un accident impliquant trois véhicules près du poste de péage.

Après l’accident ayant perturbé la circulation sur la pénétrante Est mardi 27 août dernier, les usagers de l’axe Douala-Yaoundé ont une fois de plus été confrontés hier à de sérieux désagréments. A l’origine de cette situation, un accident de la circulation survenu dans la nuit de mardi à mercredi près du poste de péage situé entre Edéa et Douala, et impliquant notamment une semi-remorque. Si le bilan, côté humain, de cet accident affiche zéro mort, l’on dénombre cependant un blessé et d’importants dégâts matériels.

Le blessé (l’occupant de la semi-remorque) a été transporté à l’hôpital général d’Edéa, où il est pris en charge. A en croire les témoignages recueillis auprès de la compagnie de gendarmerie d’Edéa, un camion transportant un conteneur et se rendant à Douala a percuté une semi-remorque. Cette dernière est allé heurter une Toyota Rav4, qui a été projetée dans une rivière. Le conteneur qui est tombé du camion a barré une bonne partie de la route. Ce qui a considérablement restreint la circulation sur cette zone de la route nationale n°3. Le carambolage a ainsi provoqué d’importants bouchons dans la nuit de mardi à mercredi. Des files composées de dizaines, voire de centaines de voitures s’étendaient de la sorte de part et d’autre du lieu de l’accident, rendant la circulation pratiquement impossible.

[InArticle]

Selon d’autres témoignages recueillis par CT, la route est restée bloquée pendant quelques heures pour les gros porteurs. L’intervention efficace des forces de maintien de l’ordre a permis de rétablir progressivement le trafic. La circulation alternée a été adoptée comme méthode par les éléments de la gendarmerie, notamment le peloton routier d’Edéa. Une stratégie qui a permis de restaurer progressivement la fluidité du trafic sur ce tronçon routier