Douala: 1400 milliards de F pour le plan directeur d’urbanisme de la ville

Cette information relève d’une étude rendue publique par la Communauté urbaine de Douala (CUD), dans la région du Littoral

 

La mise en place du nouveau Plan directeur d’urbanisme (PDU) de la ville de Douala à l’horizon 2025 nécessitera plus de 1400 milliards de francs CFA, d’après une étude rendue publique lundi par la Communauté urbaine de Douala (CUD).

Ce nouveau plan apporte des réformes aussi bien sur l’aménagement de la voirie urbaine que sur les transports, le drainage des eaux fluviales, la restructuration des quartiers et l’aménagement des nouveaux quartiers.

A ce sujet, les Plans d’occupation des sols (POS) qui fixent leur affectation et définissent les droits à construire devraient permettre de maîtriser les types de constructions pour un paysage urbain harmonieux.

Désormais, la « ville de Douala dispose d’une boussole, puisqu’on sait où on va », a déclaré le délégué du gouvernement auprès de la CUD, Fritz Ntoné Ntoné, qui a rappelé que le dernier plan du genre remontait à 1959, avant l’indépendance du Cameroun en 1960.

 

D’après la CUD, Douala qui compte environ trois millions d’habitants pour 18.000 hectares occupés fait face à un problème d’urbanisation du fait de l’occupation anarchique des terres.

Ces chiffres devraient augmenter de façon exponentielle d’ici 2025, alors que la ville disposerait d’un peu plus de 16.000 hectares de terrain dont 11.700 hectares facilement urbanisables.

Au regard de la poussée démographique, les limites naturelles de la ville de Douala en général et du département du Wouri en particulier risquent d’être étroites, d’où des études pour une probable connexion avec les départements voisins du Moungo, du Nkam et de la Sanaga-Maritime.

Ces localités sont toutes dans la région du Littoral dont Douala, principale métropole économique du pays, en est également la capitale régionale.