camernews-ape

Diplomatie: Une subvention de 6,6 milliards de FCFA pour les facilités techniques des projets de l’Union Européenne au Cameroun

Diplomatie: Une subvention de 6,6 milliards de FCFA pour les facilités techniques des projets de l’Union Européenne au Cameroun

La signature de la convention de financement de la Facilité de coopération technique (FCT) a eu lieu hier à Yaoundé, au cours d’une cérémonie protocolaire ayant réuni plusieurs membres du Gouvernement et Ambassadeurs des États membres de l’UE.

Pour améliorer le partenariat entre le Cameroun et l’Union européenne (UE), une ligne de financement, sous forme de subventions dites de «Facilité de coopération technique (FCT)» vient d’être ouverte, au titre du 11e Fonds européen de développement (FED). Créditée de 10 millions d’euros, soit 6,5 milliards de F, la FCT est cofinancée par les parties à hauteur de 7,85 millions d’euros (5,15 milliards de F) pour l’UE et 2,15 millions d’euros (1,41 milliard de F) de la part du gouvernement du Cameroun.

La signature de la convention de financement de la FCT a eu lieu hier à Yaoundé, au cours d’une cérémonie protocolaire ayant réuni plusieurs membres du gouvernement et Ambassadeurs des États membres de l’UE. La convention a été cosignée par Françoise Collet, ambassadrice chef de la délégation de l’UE au Cameroun et Louis Paul Motaze, ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT), ordonnateur national du FED, rapporte Cameroon Tribune en kiosque ce mercredi.

Sur la destination des 6,5 milliards de FCFA, Aliou Abdoullahi, coordonnateur national de la cellule d’appui à l’ordonnateur national FED, explique que la FCT est constituée de trois volets. Le premier porte sur les études de faisabilité, des études d’appui ou d’assistance technique dans le cadre de la mise en œuvre des projets financés par l’UE. Le deuxième volet concerne le fonctionnement de la cellule d’appui à l’ordonnateur national du FED, une sorte de secrétariat technique rattaché au MINEPAT. Enfin, le troisième et dernier volet de la FCT a trait à la visibilité.

Il est question de financer la communication autour des actions de l’UE au Cameroun. Car  «les partenaires ont estimé qu’il est nécessaire de mettre en avant pas seulement le savoir-faire, mais aussi le faire savoir. D’où le financement de la communication», précise Aliou Abdoullahi.

camernews-ape

camernews-ape