Des pépins chez Orange

Des abonnés de l’opérateur ont eu du mal à communiquer le week-end dernier.

A un moment, le pasteur Frédéric aurait pu croire à une baisse de ferveur dans cette famille de fidèles. « J’appelle pour les inviter au culte et ça ne passe pas ! », s’est-il exclamé dans le taxi qui le conduisait dimanche soir vers la banlieue nord de Douala. Seulement, d’autres faits similaires, portant sur la difficulté à communiquer sur le réseau par lequel il appelait, font moins craindre pour la foi de ses ouailles. C’est que, le week-end dernier, certains abonnés Orange ont eu du mal à communiquer.

« Parfois, c’était que le correspondant n’est pas disponible. Ou encore, le téléphone signalait un « échec réseau » après un signal sonore », relève Marie N., étudiante à l’université de Buea, actuellement en stage dans la capitale économique. La situation l’a plutôt embêtée : « Je n’ai pas pu joindre mes camarades pour connaître la suite d’une requête que j’ai introduite », explique la jeune femme. D’autres usagers du téléphone mentionnent des conversations difficiles (grésillements, coupures…).

Au nombre des soucis constatés également pendant ces deux jours, la difficulté, voire l’impossibilité pour des abonnés d’envoyer des messages, ou encore d’obtenir des informations sur le montant de leur crédit téléphonique du moment. Dire que dans tout ça, la maison proposait une offre « Week-end surprise », dont le détail est parvenu par sms aux abonnés qui n’avaient pas de pépins…

Joints au téléphone ce dimanche 16 août, différents responsables de l’opérateur de mobile n’ont pas donné suite aux questions de CT. Cela dit, dans un communiqué rendu public hier, 17 août, l’entreprise évoque une « campagne de mise à jour » du fichier de ses clients, « ainsi que la correction des mauvaises identifications ». Et affirme dans ce texte que « des désagréments peuvent dès lors découler de cette situation ». Ceci explique peut-être cela.