Délestages et pénurie d’eau: Atangana Kouna rassure

Le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee) a expliqué le 25 juin, l’ensemble des mesures prises par le gouvernement pour résorber le déficit énergétique.

«La mise en service partielle de la retenue d’eau du barrage de Lom Pangar interviendra en septembre 2015 alors que sa mise en eau définitive est prévue en 2016. Pour le barrage de Memve’ele et de Menkin, elle interviendra en 2016 et en 2018 », a indiqué le Minee, en réponse à la question du président du groupe parlementaire du Social démocratic front (Sdf). Le sénateur Jean Tsomelu interpellait Basile Atangana Kouna à propos des pénuries d’eau et délestages. Pour le ministre de l’Eau et de l’Énergie, la mise en service des barrages de Lom Pangar, Memve’ele et Mekin permettra de résoudre la question du rationnement du courant électrique à long terme. Ces retenues d’eau vont booster la production d’électricité. Mais à court terme, confie le Minee, le gouvernement du Cameroun a pris des dispositions pour satisfaire les besoins des ménages. En plus de l’acquisition de la centrale thermique d’urgence

d’Ahala dont la mise en service a considérablement amélioré la fourniture du courant électrique dans la région du Centre, il s’agit pour les pouvoirs publics de maximiser de toute urgence, la capacité de production des barrages de Songloulou et d’Edéa qui depuis peu, sont soumis à un programme de réhabilitation. L’ancien administrateur général (Adg) de la Cameroon water utilities (Camwater) indique qu’il est également question de revoir à la hausse, les conditions de transport et de distribution de l’énergie électrique. Il affirme à cet effet : «Il faut ajouter la création en cours du gestionnaire du réseau de transport d’électricité (Grt) qui va s’occuper de ce segment… Il en va de même du plan d’urgence triennal décidé par le chef de l’État, lequel comporte la construction de deux nouvelles lignes de transports d’électricité, notamment Edéa-Yaoundé et Edéa-logbessou-Bekoko par Douala.» D’autres projets, entièrement financés par des partenaires étrangers, sont en cours. Entre autres, Basile Atangana Kouna cite l’aménagement hydroélectrique de trois barrages dont : celui de Nachtigal Amont par Électricité de France (Edf) et dont la production sera de 420Mw ; de Makaï par l’entreprise Platinum power de Casablanca pour une production de 350Mw ; de Song Dong par les Chinois avec une capacité de 270Mw. Face aux sénateurs, le Minee révèle qu’un accord de financement a été conclu lors de son récent voyage en Chine avec le Premier ministre, pour l’aménagement hydroélectrique de la retenue d’eau de Bini à Warak dans la région de l’Adamaoua.
S’agissant de l’amélioration de l’offre en eau courante aux ménages : «La station de la Mefou produit par jour 50.000 m3. J’ai instruit le directeur général de la Camwater d’étendre le réseau pour que cette eau arrive aux domiciles des consommateurs.» confie le Minee.
Mais avant le passage de Basile Atangana Kouna devant la chambre haute du Parlement, s’est tenue à Yaoundé le 24 juin, la 24e session du Comité de suivi des contrats d’affermage et la 18e session pour le suivi de la concession du service public d’alimentation en eau potable des centres urbains et périurbains. Il a été convenu au cours de ces assises, de la réhabilitation des installations, notamment des conduites de transfert car, ces infrastructures obsolètes empêchent le transfert de l’eau de la station vers les branchements. D’autres actions seront menées sur le terrain. Avec la réalisation de ces grands projets énoncés par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, les problèmes de pénuries d’eau et de délestage ne seront plus qu’un triste souvenir au Cameroun.