Datchéka: Jubilé à la paroisse de Golompwi

La paroisse catholique Sainte Thérèse de l’enfant Jésus a célébré son soixantième anniversaire, samedi 30 septembre dernier.

Le clou de cet événement est sans doute la messe célébrée par Mgr Samuel Kléda, archevêque métropolitain de Douala, qu’a assisté Mgr Barthélémy Yaouda Hourgo. Le sous-préfet de Datchéka et plusieurs élites de la localité, dont Boniface Bayaola, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires, chargé de l’enseignement normal y ont pris part. La paroisse Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Golompwi a été fondée le 1er octobre 1957 par les missionnaires de la congrégation des Oblats de Marie Immaculée (OMI), représentée à cette cérémonie par leurp, le révérend père Dagavounangsou. La paroisse est aujourd’hui divisée en trois grands secteurs pour 12 800 fidèles environ, malgré l’environnement totalement traditionnaliste du départ.

Elle peut se réjouir d’avoir encadré jusqu’à sa consécration 12 prêtres tous fils du terroir parmi lesquels Mgr Samuel Kléda. Il faut ajouter à cela deux réligieuses à vœux perpétuels et 73 catéchistes. On se souvient aussi du petit séminaire de Golompwi créé dans les années 1970, aujourd’hui délocalisé à Guider dans la région du Nord. L’institution a formé 15 prêtres en son temps parmi lesquels l’évêque de Yagoua Mgr Barthélémy Yaouda Hourgo. Au cours cette liturgie, plusieurs orateurs se sont succédé pour rendre un témoignage vivant à la paroisse après 60 ans de vie. L’archevêque métropolitain de Douala, Mgr Samuel Kléda, s’est attaqué à la sorcellerie qui embrigade encore quelque fois les chrétiens. Au cours de cette messe, Mgr Barthélémy Yaouda Hourgo a procédé au sacrement de la confirmation à 63 chrétiens.