camernews-Attentats-Paris

Daesh les accords sykes-picot de 1916 le pétrole arabe les attentats de Paris & la reelection de François Hollande en mai 2017

Daesh les accords sykes-picot de 1916 le pétrole arabe les attentats de Paris & la reelection de François Hollande en mai 2017

En 1884-85, Bismarck réunit à Berlin les ambassadeurs des pays colonisateurs pour faire accorder leurs violons sur le partage du gâteau africain, afin que les industries de tous ces pays prédateurs  évitent de se faire la guerre inutilement, c’est la balkanisation arbitraire de l’Afrique qui en porte encore des séquelles irréversibles, les familles se retrouvent de part et d’autre des frontières avec des restrictions à leur circulation.

En 1914, c’est la première guerre mondiale que vont perdre l’Empire Ottoman et son allié l’Allemagne.
En 1915, les britanniques s’engagent à concéder aux Arabes la création d’un grand royaume indépendant, de même qu’ils promettent en 1916 à Rothschild la création d’un petit foyer juif  (pas un état)  en Palestine.

 

Le 16 Mai 1916, les Britanniques trahissent leur promesse aux Arabes  en signant avec les Français  en secret les accords Sykes-Picot qui délimitent  les frontières des pays arabes en fonction des intérêts des compagnies pétrolières des deux pays.

En Afrique en 1916, la France et la Grande Bretagne se partagent le gâteau allemand sur les mêmes principes, le KAMERUN ne retrouvera plus jamais sa dimension initiale
Après l’armistice de Moudros en Octobre 1918, l’accord Sykes-Picot est secrètement modifié par Lloyd Georges et Clémenceau, en fonction des intérêts pétroliers prioritaires des industries deux pays vainqueurs de la guerre. La conférence de San Remo du 19 au 26 Avril 1920 va mettre au grand jour l’accord Sykes-Picot, la cure d’amaigrissement  imposée à l’Empire Ottoman sera terminé en 1923 avec la création de l’actuelle Turquie. Les Arabes se voient imposer de nouveaux maîtres à la place des Ottomans, l’indépendance est renvoyée aux calendes grecques.
Les frontières actuelles des états arabes issues des accords SYKES-PICOT  sont fortement contestées par les peuples Arabes, de même que les Africains contestent celles issues de la Conférence de Berlin avec moins de véhémence, leur remise en cause par l’Etat Islamique pour un retour aux frontières de l’Empire Ottoman, tenant plus en compte les sensibilités confessionnelles est populaire.
De même que les Camerounais  de l’UPC qui ont souhaité la réunification des deux KAMERUN ont été traités comme des terroristes, tout Arabe qui remet en cause les accords Sykes-Picot sera traité par les Occidentaux comme tel.

Depuis que les attentats ont commencé à Paris, François Hollande n’a pas cessé de grimper dans les sondages, et comme la guerre au terrorisme  est déclarée, c’est la fin des libertés individuelles, c’est l’union sacrée autour du Chef suprême des armées, ceux qui posent des mauvaises questions sont des traîtres à la Nation et s’ils ne sont pas Français, c’est à leurs propres compatriotes de les dénoncer comme des ennemis de la France, ceux-là qui espèrent soit des visas pour leurs proches, soit des évacuations sanitaires ou des naturalisations.
On s’achemine tranquillement vers un second mandat facile de François Hollande, ses principaux adversaires risquant de ne pas réussir le casting du CRIF, le contexte de la guerre ne permettant pas une compétition ouverte.

 

 

camernews-Attentats-Paris

camernews-Attentats-Paris