camernews-bamenda

Culture: Bamenda accueille quatre concerts géants en quatre jours

Culture: Bamenda accueille quatre concerts géants en quatre jours

Le concept a été présenté aux hommes et femmes de média de la région du Nord-Ouest, mardi 30 septembre 2014.

Bamenda « In The Moov n’est pas un espoir mais une réalité » c’est en ces mots que Mustapha Ali, promoteur du concept International Music Festival « In The Moov » a rassuré les journalistes, de l’organisation de quatre concerts géants de musique projetés du 9 au 12 octobre prochain. C’était mardi dernier 30 septembre au cours d’une conférence de presse dans un hôtel de la place. Quatre jours, quatre stars de renom de la musique camerounaise et nigériane de l’heure viendront prester entre 16h et minuit trente minutes. Il s’agit respectivement de Jovi, la perle montante du Rap. De son vrai nom Ndukong Godlove Nfor, ce jeune qui a réussi l’exploit de faire un futuring avec Eko-Roosvelt a promis « tuer » Bamenda jeudi 9 octobre. Il sera accompagné de Magasco, Pit Barcardi.

A en croire Mustapha Ali, le public de Bamenda aura l’insigne honneur de découvrir le groupe X Maleya sur la scène du palais des Congrès de la cité capitale du Nord-Ouest vendredi 10 octobre. Initialement, nous fait dire Mustapha Ali, le groupe entendait faire plutôt le playback à Bamenda, mais après avoir appris le calibre des artistes qui sont attendus sur la scène, a changé d’avis. « Ils ont dit qu’ils viendront avec leur Dj, danseurs et l’orchestre au complet, pour faire bénéficier au public de Bamenda, le Remake de la prestation qu’ils ont donnée à l’Olympia récemment ». Ils seront accompagnés par un fils du terroir, Richard King.

Petit Pays, Rabba-Rabbi, le neveu de Jésus, Omega, l’avocat défenseur des femmes, Turbo D’Afrique et son groupe Les Sans-visa vont « mettre du feu » au palais des Congrès samedi 11 octobre. Contrairement aux autres artistes qui vont après le show du palais de Congrès, se rendre autour de 1h du matin dans certaines boites de nuit, a laissé entendre l’organisateur de l’événementiel « In The Moov », Adolphe Claude Moundi a promis entretenir le public du palais des congrès jusqu’à 4h du matin. Le clou de l’évènement sera le dimanche 12 octobre avec l’artiste Johnny. Ce dernier sera accompagné de la jeune Yemi Alade, artiste nigériane spécialisée dans l’Afro Pop et le R and B.  En dehors de ces artistes de renom, 24 jeunes talents vont chauffer la salle à raison de 6 artistes par jour pendant les quatre jours que vont durer l’évènement. Aussi huit groupes de danses traditionnelles du Nord-Ouest seront de la fête. En définitive c’est une brochette de 46 artistes qui vont faire le show à Bamenda du 9 au 12 octobre.


Tapis rouge

C’est dire si le paquet est suffisamment alléchant pour les amoureux de musique de la cité capitale du Nord-Ouest. Une véritable thérapie pour déstresser les travailleurs de la ville de Bamenda et ses environs. Toujours est-il que pour assister chaque jour à cet événementiel, il faudra débourser 5 mille francs pour les réguliers et 10 mille francs pour les Vip. Cette dernière catégorie de personne se verra dérouler le tapis rouge accompagné d’une boisson, un cadeau-surprise des organisateurs. En plus, elle sera installée dans un coin spécial bar Night Club- restaurant de 40 places. C’est dans ce cadre qu’il (Vip) vivra en direct la prestation des différents artistes.

Ce festival de la musique et des arts vise à mettre en exergue la diversité de la richesse culturelle de la région. Il offre une vitrine aux danses traditionnelles, aux jeunes talents, stars en herbe et artistes confirmés. Pour Mustapha Ali, ce sera l’occasion d’introduire de la gastronomie avec entre autre un restaurant classique et un autre Vip. Ceci autour d’une ambiance festive. Il est à noter que cet évènement est organisé avec l’appui de Project New Bamenda(Pnb). A en croire Ntumngia Walters, son coordinateur, Pnb est un label qui porte une vision, celle de voir la ville de Bamenda exploiter à suffisance son riche capital humain, sa grande diversité culturelle, son lourd potentiel agricole et sa virginité économique dans l’optique d’assurer un avenir meilleur aux générations futures.

camernews-bamenda

camernews-bamenda