Coupe du Cameroun : Un supporter de la Panthère meurt de crise cardiaque

Après avoir martelé son indignation à propos de la défaite de son équipe, il s’est subitement écroulé. Pour toujours.

La défaite de la Panthère sportive du Ndé a été dure à avaler. Si dure qu’elle a fini par précipiter dans la tombe, l’un de ses inconditionnels. Le nommé Marcel Fandjep, 50 ans. Irrité par la défaite de son équipe de cœur, celui-ci commence à l’entrée du stade omnisport de Yaoundé à extérioriser son dépit en quelques mots. «Il a dit : ‘’c’est même quelle malchance, deux fois’’ ?», informe un témoin de la scène. Aussitôt ces mots lâchés, Marcel Fandjep va s’écrouler subitement. Transporté d’urgence en état d’inconscience à l’hôpital de la  Caisse à Yaoundé, il y séjourne 24 heures durant avant de rendre l’âme dans la nuit du lundi 23 novembre 2015. Son corps a été ramené à Douala et gardé à la morgue de l’hôpital Laquintini.

Marcel Fandjep, père de six enfants, résidait le quartier New-Deïdo dans la capitale économique. Comme plusieurs autres natifs du Ndé, il s’était rendu à Yaoundé avec la ferme conviction de ce que la Panthère du Ndé remportera la finale de la Coupe du Cameroun, après l’affront essuyé sous ses yeux l’année dernière. Mais la réalité du stade sera tout autre. Plus qu’une défaite, ce énième revers a eu l’effet d’un poignard sur le flanc gauche de ce quinquagénaire.