camernews-charles

Charles Ndongo explique pourquoi il est allé repêcher des retraités et recruter dans le privé pour apporter un souffre nouveau à la CRTV

Charles Ndongo explique pourquoi il est allé repêcher des retraités et recruter dans le privé pour apporter un souffre nouveau à la CRTV

Le célèbre journaliste devenu depuis l’année dernière, Directeur général de la Cameroon Radio-télévision (Crtv), s’est expliqué hier lors de la cérémonie d’installation de nouveaux responsables de l’office de Radiodiffusion télévision camerounaise.

Nommés le jeudi 29 juin 2017, les nouveaux responsables des services centraux, ceux de la Crtv marketing and communication agency , de l’Ifcpa, de Crtv Centre et FM 94, ont été solennellement installés dans l’après midi d’hier lundi 03 juillet au cours d’une cérémonie organisée au Centre de production de la Crtv au quartier Mballa II à Yaoundé.

A cette occasion, Charles Ndongo, le Directeur général qui présidait l’évènement, a prononcé un discours de circonstance au cours duquel il a répondu à une certaine critique qui n’a pas apprécié la décision du Conseil d’administration de la Crtv, d’aller sortir de leur retraite, certains anciens de la maison comme le journaliste Jean Atangana pour leur confier une nouvelle fois, des postes de responsabilité.

« Votre avènement aux responsabilités que vous prenez aujourd’hui, relève d’une présomption de compétence. Une compétence dont je ne doute point que vous allez faire étalage dans les prochains jours. Dans la recherche des talents et des compétences précises, mais parfois aussi pour insuffler du sang neuf, nous avons pris sur nous d’aller au-delà de nos effectifs pour puiser ailleurs, les ressources humaines dont nous avions besoins. Nous avons ainsi testé l’attractivité de la Crtv, et nous sommes fiers de quelques pioches. Nous vous avons fait venir parce que nous comptons véritablement sur vous pour donner un coup de fouet décisif à cette formidable machine qu’est la Crtv, une machine qui marche mais qui, ici ou là, en quelques segments désormais de bien identifiés, peut présenter des signes de faiblesse. Regardons de près nouvel organigramme. Il est inédit par sa philosophie, et le conseil da administration l’a soulignée, il a réduit le nombre total de poste de responsabilité de 504 pour l’ancien organigramme à 384 pour l’actuel, soit  un différentiel de 120 postes. Nous avons voulu qu’ un vrai pouvoir soit donner aux responsables, qu’il n y a plus de chef sans véritable service, sans contenu… Un nouvel organigramme à priori à la fois plus efficace  et plus efficient» a déclaré le successeur de Amadou Valmouké.

Avant de procéder au redéploiement du personnel, le Top management de la Crtv avait tenu successivement à Yaoundé deux sessions de son Conseil d’administration, le mercredi 28 et jeudi 29 juin 2017. « Il était donc question pendant nos travaux, de mettre en place à la fois un organigramme qui tiennent compte des exigences actuelles et des défis à relever. Il était aussi question de trouver des hommes et des femmes qu’il faut mettre en place pour relever tous les défis dont les plus importants sont l’élection présidentielle en 2018 et la Coupe d’Afrique des Nations de football de 2019» avait expliqué à la fin des travaux, Issa Tchiroma Bakary, le président du Conseil d’administration de la Crtv.

camernews-charles

camernews-charles