camernews-charles_atangana_manda

Charles Atangana Manda: «Voici la corrélation que je fais des départs d’Ateba Eyene et Pius Ottou»

Charles Atangana Manda: «Voici la corrélation que je fais des départs d’Ateba Eyene et Pius Ottou»

C’est l’un des plus vibrants défenseurs du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), et par ailleurs Président de l’Observatoire des médias et de l’opinion au Ministère de la communication (Mincom); Sa Majesté Atangana Manda se prononce sur la corrélation des disparitions d’Ateba Eyene et de Pius Ottou, pour ne pas dire approximativement…

«Je suis un notable africain, et comme Chef traditionnel, je ne peux ne pas faire une corrélation; on est des africains, nous avons nos traditions, d’ailleurs je puis vous dire que nous nous sentons tellement affaiblis, tellement marqués de ce que nous n’ayons rien pu faire. D’ailleurs, vous qui nous interviewiez tout le temps, vous m’entendiez toujours rappeler à Charles Ateba Eyene que nous sommes des enfants de la forêt, que nous avons une histoire, nous avons nos traditions, nos aînés on ne les brave pas, nous leur disons ce que nous pensons, de la manière la plus forte certes, mais toujours avec respect et avec égard, vous voyez… Nous avons vécu une espèce de destination, une trajectoire traditionnelle qui a ses ingrédients, qui a son substrat, qui a son fondement, voilà pourquoi je ne peux ne pas faire un lien, et c’est un lien hautement interrogatif: Pourquoi Ottou part quelques jours après Charles? En fait, pourquoi OTTOU part quelques jours après ATEBA (parce qu’il faut que j’appelle leurs noms du village)? Vraiment je ne peux ne pas m’interroger dessus; comment, pourquoi est-ce qu’ils partent de cette façon-là? Bref, je vais vous dire que dans nos traditions il y a ce qu’on appelle «AWU Te Ken’in dong», l’homme de la forêt a une foi forte en Jésus Christ, en Dieu le souverain Père, mais il sait que les morts ne meurent pas; que ceux qui sont partis sont toujours là.

Donc ATEBA et OTTOU, il y a quelque chose qui s’est passé d’une manière comme d’une autre, nous ne sommes pas là pour dire que tel a éliminé un tel. D’ailleurs je vais vous dire, au fond de moi-même que, j’ai l’intime conviction que quelqu’un de la stature d’Ateba Eyene, quelqu’un de la stature de Pius Ottou, croyez-moi personne ne peut les tuer. Mais maintenant, quel est le message du très Haut? Le message que Dieu nous envoi, il y a quelque chose… Alors au terme de cette interrogation: «Pourquoi les deux au même moment comme cela?», nous laisse aussi affaiblis. Je veux dire que l’Eternel, le Christ en qui je crois fortement, nous envoi un message à travers ces disparitions; puisse donc le sang d’Ateba Eyene et de Pius Ottou servir à nous autres, à toutes cette génération, nous qui étions avec eux pour porter la parole pour un Cameroun grand aujourd’hui et demain. Puisse leur sang servir pour que peut-être quelque chose de fort se réalise sous nos yeux; certains des rêves qu’ils avaient, parce que c’est cela l’africain, et même sur le plan sémiotique, l’analyse sémiotique que je fais, parce que tout est signe, et si je décrypte les signes, je ne pense pas qu’Ateba Eyene et Pius Ottou puissent partir comme ça au même moment pour rien».

camernews-charles_atangana_manda

camernews-charles_atangana_manda