camernews-paul-biya-

Chapeau bas monsieur Paul Biya président de la République du Cameroun

Ce n’est pas tous les jours que nous décernons les lauriers à M. Paul Biya, président éternitaire du Cameroun, depuis trente-un (31) ans. Toutefois, notre posture dans le journalisme engagé, que nous avons décidé de pratiquer, celui qui prend fait et cause pour les populations faibles, exposées, et très vulnérables, nous oblige à saluer le geste hautement patriotique de Paul Biya, qui a décidé de sauver les vies des camerounais pris au piège du conflit centrafricain, qui prend déjà une coloration inter religieuse.

Des informations reçues, faisaient état de ce que,  depuis le déclenchement de la crise centrafricaine, des exactions étaient commises,  contre les ressortissants camerounais établis à Bangui, sans que le pouvoir de Yaoundé,  ne fasse le moindre geste, mais passons…

Paul Biya, a su faire preuve de promptitude et de la réactivité,  en décidant de l’établissement d’un pont aérien, entre la République sœur Centrafricaine et le Cameroun voisin. Conséquence, des milliers  des Camerounais, ont pu regagner leur pays, sains et saufs.
Des témoignages reçus et entendus font savoir que les compatriotes de Paul Biya ont perdu leurs biens, acquis parfois, après plusieurs années de dur labeur.

Certaines familles entières ont été immolées, nous apprennent des témoignages diffusés par la Crtv, la télévision nationale camerounaise. Nous avons encore en souvenir le témoignage de cet homme qui a vu partir, sous ses yeux, toute sa famille brûlée vive pour une partie, et décapitée à la machette, pour certains.

Sans l’intervention de Paul Biya, nous aurions peut être assistés impuissants, au génocide des camerounais, qui sont la cible de tous les égarements. Car, dans certains pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac), les camerounais, ne sont pas toujours les bienvenus, en Guinée-Equatoriale par exemple, ils sont régulièrement pourchassés, dans l’indifférence du régime de Yaoundé.

Le geste inhabituel du chef de l’Etat camerounais mérite bien que nous lui disions « Chapeau bas monsieur le président ! ».

 

camernews-cameroon-president-paul-biya

camernews-cameroon-president-paul-biya