camernews-conac

Centre: Les équipes de la Conac sillonnent les rues de Yaoundé pour sensibiliser la population sur les méfaits de la corruption

Centre: Les équipes de la Conac sillonnent les rues de Yaoundé pour sensibiliser la population sur les méfaits de la corruption

Il s’agit de la deuxième édition de la campagne anti-corruption. La première a eu lieu le 9 décembre 2016.

Le 6 juillet 2017 les rues de la ville de Yaoundé dans la Région du Centre ont été prises d’assaut par des visiteurs inhabituels. Il s’agissait des équipes de la Commission nationale anti-corruption (Conac). Dans le cadre de la deuxième édition de la campagne anti-corruption, elles ont approché les populations de la capitale du Cameroun pour leur parler des méfaits de ce fléau. Les éléments de la Conac tous vêtus de t-shirt éponyme ont plutôt trouvé un terrain fertile, à en croire le quotidien Le Jour édition du 7 juillet 2017.

Des propriétaires de boutiques ont indiqué qu’ils n’allaient plus dorénavant se laisser prendre dans les filets des agents des impôts. Ceux-ci venant les extorquer de l’argent au motif que de l’occupation de la voie publique sans qu’ils aient en retour un moindre reçu. «Payez toutes les taxes et ne payez plus rien. Si la personne insiste ou vous menace, appelez la Conac au numéro 22 22 03 727. Une équipe arrivera dans l’immédiat», informe le message diffusé par l’institution en charge de la lutte contre la corruption.

Pour cette Campagne qui survient après celle du 9 décembre 2016, la Conac a associé les chauffeurs de taxi pour la sensibilisation de leurs collègues. Les hôpitaux publics n’ont pas du tout été du reste. Le quartier administratif a été visité sans oublier les Ministères et les délégations. Lors de cette caravane les équipes de la Conac ont demandé aux agents publics de ne faire que leur travail sur le terrain. Et de ne surtout exiger aucun avantage indu.

camernews-conac

camernews-conac