Ce qu’il faut retenir de Burkina-Cameroun

Que ce fut laborieux pour les Lions. Hier Samedi 6 Juin, la chance était du côte de l’équipe nationale du Cameroun. Menés au score à deux reprises, les lions ont réussi à renverser la tendance pour finalement s’imposer (3-2) grâce à un doublé de l’inévitable Clinton Njie. Au Stade olympique Yves-du-Manoir de Colombes on a vu du bon et du moins bon. Que faut-il retenir de cette victoire ?

arton21498-efa0e

Face aux étalons bien en place, le Cameroun a eu du mal a trouver ses repères. Une première mi-temps en dessous de la moyenne avec un milieu de terrain qui avait du mal à couvrir les latéraux quand ils jouaient haut. Les pertes de balle de Yaya Banana, le mauvais positionnement de Kweuke (associé à Vincent Aboubakar) n’ont pas aidé. Il faut surtout retenir qu’il nous a manqué un latéral droit de métier et un vrai récupérateur tel que Loé.

On n’a pas aimé …

Le milieu de terrain qui n’était pas à la hauteur, Yaya Banana qui n’a pas livré son meilleur match et l’association Kweuke – Aboubakar.

11393096_863307170371375_1908451718058619290_n-2-cdd5e

On a aimé …

Les prestations de Nicolas Nkoulou, Henri Bedimo, Clinton Njie, Dani Ndi et Toko Ekambi. Les deux derniers peuvent apporter beaucoup dans l’animation offensive. NDY Assembe a été très bon surtout en première période.