CAN 2021: après 4 mois d’arrêt des travaux, les chantiers de Prime Potomac à Garoua (Nord) sont dans un état inquiétant

Les pelouses des stades d’entrainement sont dans un état lamentable, la construction de l’hôtel de 100 chambres piétine, c’est quelques uns des nombreux constats qui se sont dégagées de la récente visite de travail du ministre des sports lors de la visite de travail qu’il a effectué dans la ville de Garoua du 29 au 30 mai 2019.

Quatre longs mois sans aucune activité majeure au sein des chantiers de Prime Potomac, entreprise adjudicataire de nombreux marchés de la Coupe d’Afrique des Nations dans la ville de Garoua, cela a bien évidemment laissé des traces  sur certaines infrastructures. La pelouse du stade d’entrainement de Poumpoumre n’est pas encore visible, quant à celles du centre technique de Coton Sport, de Reyre et du Cenajes, elles sont dans un état lamentable.

Celles-ci  vont certainement nécessiter un travail supplémentaire, précisent nos confrères du trihebdomadaire Essingan en kiosque ce vendredi 31 mai 2019. Certaines sources au sein de Prime Potomac contactées par le journal que dirige  Marie Robert Eloundou  parle même de la nécessité de nouvelles acquisitions de pelouses pour remplacer celles qui recouvrent actuellement les aires de jeu desdits stades.

Pour ce qui est du gros œuvre de ces différentes infrastructures il avait déjà été réalisé à 90 et 95% avant l’arrêt des travaux. La construction de L’hôtel du stade dont Prime Potomac a également raflé le marché de construction  avance à pas de tortue. Ben Modo, Président Directeur General de Prime Potomac, évoquait et évoque encore les tensions de trésorerie, exacerbée par l’incursion du ministère du Tourisme et des Loisirs dans la gestion de la régie financière destinée à la réalisation de cette infrastructure.

C’est le constat qu’a pu faire le ministre des Sports et de l’Education Physique, Narcisse Mouelle Kombi lors de la visite de travail qu’il a effectué du 29 au 30 mai 2019 à Garoua. Malgré cet état des choses,  le Minsep s’est voulu rassurant «Le constat que nous avons fait c’est qu’il y a eu évolution, il y a des avancées, il y a certes eu un arrêt des travaux dans certains cas, un ralentissement dans d’autres, une continuation des travaux dans d’autres, mais nous nous réjouissons de la reprise des travaux sur l’ensemble des sites» A-t-il déclaré.

Si par le Passé les entreprises responsables de la construction des infrastructures sportives et hôtelières dans la ville de Garoua, ont pu adosser les retards accusés dans la livraison des travaux aux financements de l’Etat qui tardaient à arriver, le néo ministre des sports a révélé que l’Etat a mis à contribution les moyens nécessaires ;  pour que le Cameroun ne connaisse pas la même déconvenue qu’en décembre 2018, où le pays  s’était vu retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 par la CAF «le gouvernement a pris des mesures qui doivent nous permettre d’être prêt pour l’organisation et l’accueil du championnat d’Afrique des nations en 2020 et évidemment de la CAN en 2021» renseigne- t-il.

En dehors des chantiers de Prime Potomac, le Ministre des sports a également visité le chantier de réhabilitation du stade Roumde Adja de Garoua confié a l’entreprise Mota Engil, de l’hôpital régional de la ville, et de quelques infrastructures hôtelières de la capitale régionale de la région du Nord.