CAN 2019 : le président camerounais apporte son soutien

Trois ans après sa dernière présidence d’un conseil des ministres, le président camerounais Paul Biya a renoué avec cette activité.

Biya s’est limité à une assez brève communication du maître des lieux, une dizaine de minutes tout au plus durant lesquelles le maître de séance a félicité les promus du réaménagement ministériel du 2 mars dernier avant d’évoquer plusieurs questions dont le sujet qui nous intéresse en tant qu’Africains, à savoir la CAN 2019. Le sujet de la CAN était donc au centre de cette communication présidentielle. Biya a marqué son satisfecit pour l’évolution des chantiers, il exhorte les différentes administrations concernées par ce dossier à mettre les bouchées doubles pour que le Cameroun puisse célébrer l’événement. «Je me félicite des efforts qui ont été faits jusqu’alors dans le cadre des préparatifs  de  la  CAN  2019.  J’exhorte  les  différentes  administrations  concernées  à intensifier ces  efforts pour  que le  Cameroun puisse  célébrer, le moment venu, avec l’Afrique et le monde, une grande et belle fête du football», pouvait-on lire dans son intervention.

Le rôle déterminant d’Eto’o

Ainsi et après avoir bénéficié du soutien moral du Maroc lors de la dernière réunion ayant regroupé le président de la CAF et les deux présidents des fédérations camerounaise et marocaine, c’est le président en personne qui se met de la partie pour apporter son soutien, en attendant que l’aide promise par le Maroc entre en scène, les deux parties ont en effet promis de discuter sur la formule incessamment. Présent à Marrakech lors du dernier symposium sur le football féminin, Samuel Eto’o a montré sa disponibilité à aider son pays, d’ailleurs le président Ahmad Ahmad qui était la semaine passée en visite au Rwanda a appelé les Camerounais à s’armer de volonté au lieu de polémiquer, impliquant dans ses propos et Biya et Eto’o, il répondait à une question d’un confrère camerounais. «Vous les Camerounais, vous voulez cette CAN ? Eh bien cela dépend de vous. Si cela ne se passe pas, c’est vous ! Vous faites croire que le mauvais vent vient toujours de l’extérieur. Faites comme votre Président de la République, faites comme Samuel Eto’o, travaillez pour qu’elle ait lieu ! Arrêtons la polémique. Travaillons ! Il y a trop de gens qui ne travaillent pas dans ce sens, qui créent des intérêts personnels. Ces personnes rament à contre-courant.» Une déclaration qui prouve qu’Eto’o est désormais le trait d’union entre la CAF et la présidence de la République camerounaise, cela permettra à coup sûr à Paul Biya d’être tenu au courant de ce qui se passe tout bas, cela devrait assurer une meilleure progression pour les chantiers à 16 mois du coup d’envoi du tournoi.

S.M.A

Les détails seront connus aujourd’hui dans une conférence de presse

Coupe du monde-2026 : le Maroc dépose son dossier de candidature

En concurrence avec la candidature de l’Amérique du Nord portée par les États-Unis, le Canada et le Mexique, le Maroc espère rafler la mise lors de la désignation du pays organisateur de la Coupe du monde 2026 le 13 juin prochain. Pour ce faire, et après avoir annoncé son engagement dans cette folle bataille il y a quelques mois, le pays voisin a poursuivi sa démarche cette fois en allant déposer son dossier au siège de la FIFA. C’est le président du Comité de candidature, Moulay Hafid Elalamy, qui a annoncé jeudi «l’envoi du bid book à la FIFA» via son compte twitter. Elalamy est, par ailleurs, ministre de l’Industrie, n’a pas donné de détail sur le contenu du dossier. «Dossier de candidature déposé, #Maroc2026 sera une Coupe du monde réussie, respectueuse de l’environnement, avec un héritage fort pour le Maroc et l’Afrique», affirme par ailleurs le compte Twitter du comité de candidature. C’est aujourd’hui dans une conférence de presse qui sera animée par le comité à Casablanca que les détails du dossier seront dévoilés, le Maroc s’engage à organiser une Coupe du monde inédite lui qui connaîtra la participation de 48 équipes, La FIFA désignera le ou les pays hôtes de la Coupe du monde-2026 le 13 juin lors de son congrès à Moscou, en marge de l’édition 2018. Pour la première fois, le choix sera opéré sur vote des 211 représentants des fédérations membres.

S.M.A

U20 : 28 joueurs pour les deux matches contre le Niger

Le directeur des équipes nationales, Boualem Charef, a convoqué 28 joueurs qui doivent se présenter  le 17 mars 2018 à partir de 15h00 à l’ESHR d’Aïn Benian. Durant ce premier stage, la sélection des juniors accueillera l’équipe du Niger dans une double confrontation qui se jouera les 19 et 22 mars avant de se concentrer sur deux autres matches cette fois officiels contre la Tunisie pour le compte des éliminatoires de la CAN des U20, le 31 mars pour le match aller à Alger et le 7 avril pour le match retour à Tunis.

La liste :

GARDIENS:             

DAAS Saïd (MC Alger)

AMARA Mustapha (Paradou AC)

BENDADOU Sidi Mohamed (WA Tlemcen)

DEFENSEURS :

Haouas Abdessetar (MSP Batna)

ALILATE Adem (USM Alger)

BELHARRANE Abdelkader Allaeddine (ASM Oran) BELAID Zineddine (NA Hussein Dey) HACHOUD Ibrahim (MC Alger) TOGAI Mohamed (NA Hussein Dey) KERROUM Ahmed-Mohamed (ASM Oran) BOUDECHICHIA Aïssa (CA Bordj Bou-Arréridj) BELARIBI Aymen (ASM Oran).

MILIEUX:

NACEF Abdellah (NA Hussein Dey)

KESSOUR Mohamed (USM Alger)

BOUDAOUI Hichem (Paradou AC)

KADRI Abdekahar (Paradou AC)

ZORGANE Adem (Paradou AC)

Belagoune Farès-Amine (MSP Batna)

Djabou Salaheddine (US Biskra)

CHADL Aimen (RC Relizane)

ATTAQUANT :

MOULAY Abdelaziz (ASM Oran)

BAGHDAOU Mohamed-Amine (ASM Oran) ZERDOUM Redouane (NA Hussien Dey) BOUCIF Merzoug (Paradou AC) ZERROUKI Merouane (Paradou AC) BEDJAOUI Ahmed (USM Alger) Belkhir Mohamed-Mnouar (Inter Milan) Louanchi Abdelkarim (USM Alger)

Après avoir été malmené par Messi et les Catalans

Conte : sa fin de saison au bout des pieds de Mahrez et Vardy ?

Dimanche après-midi, Leicester City aura un match très délicat à disputer contre la formation de Chelsea. Sortis mercredi soirs par le Barça de la Ligue des champions, Chelsea jouera contre Leicester sa dernière chance de soulever un trophée cette saison, ceci dit le match des quarts de finale prévu à 17h30 sera âprement disputé et aura lieu au King Power Stadium. L’entraîneur italien Conte qui reconnaissait mercredi passé la suprématie du Barça lors du cinglant 3 à 0 infligé à son team par Messi and Co a animé une conférence de presse hier, l’occasion pour lui d’évoquer l’avenir, et ce match de dimanche face à une autre équipe avec d’autres sources de danger. Si mercredi il avait face à lui une panoplie de stars emmenée par Messi, cette fois il met l’accent sur le danger que peuvent constituer les attaquants de Leicester, il ne cite ni Mahrez ni Vardy mais il en fait allusion. «Je pense que nous parlons d’une équipe qui a remporté le titre il y a deux ans. Dans cette équipe il y a beaucoup de joueurs avec de bonnes qualités, des joueurs talentueux. Ils veulent se battre et chez eux, nous avons beaucoup souffert, ils courent beaucoup et ont des joueurs dangereux. Nous devons faire très attention», a-t-il déclaré. Questionné sur Vardy, Conte se permet de l’évoquer. «Les plans spéciaux sont d’essayer de bien défendre. Nous connaissons Vardy et ses caractéristiques, c’est un joueur intelligent et il est bon d’attaquer dans les espaces et le plus important c’est de trouver le bon moment pour le faire.»

Alors que le joueur espère être là en juin

Abeid ne sera pas là avant la Gambie

Le milieu de terrain des Verts, Mehdi Abeid, ne pourra visiblement pas rejouer avant la saison prochaine. L’international algérien, contraint de renoncer à la fin de la saison avec son club Dijon, après sa blessure à l’épaule droite le 3 mars, à Saint-Étienne (2-2), a été opéré avec succès et entamera sa rééducation «dans trois semaines». Le joueur a déclaré au site officiel de son club avoir l’objectif de «faire partie de la sélection algérienne en juin prochain». Ceci dit, et d’après des sources médicales de son club à savoir Dijon, la blessure du joueur est assez sérieuse et ne devrait pas lui permettre de rejouer avant la saison prochaine, sa période d’indisponibilité étant de 3 mois, et comme les championnats se termineront tous avant le 18 mai à cause de la Coupe du monde, le joueur ne pourra pas avoir le temps de jeu qu’il faut et ce quoi qu’il arrive, autrement dit, s’il veut rejouer en sélection, il faudra travailler dur l’été prochain pour arracher une place pour le voyage pour la Gambie du mois de septembre. «Même si je ne jouerai ce match, l’objectif est d’être prêt physiquement», confie le milieu de terrain, qui dit avoir été touché «moralement» par cette nouvelle blessure, au site officiel du DFCO. Rappelons que Rabah Madjer avait envoyé une convocation au joueur pour ce stage du mois de mars, mais comme toujours Abeid s’est blessé à la dernière minute et a dû déclarer forfait.

S.M.A