camernews-enow-ngachu

CAN 2016/Enow Ngachu: «Nous devons concrétiser nos occasions»

CAN 2016/Enow Ngachu: «Nous devons concrétiser nos occasions»

Pour le sélectionneur du Cameroun, la clé de la demi-finale face au Ghana, c’est l’efficacité devant les buts.
Comment faire pour convertir en buts toutes les occasions des Lionnes Indomptables ? C’est la question que s’attellent à résoudre Enow Ngachu et son staff à la veille du match contre le Ghana, comptant pour la première demi-finale de la 10è CAN féminine de football.
 
Les camerounaises ont repris le chemin des entraînements le 26 novembre au lendemain du succès (2-0) sur le Zimbabwe. L’encadrement technique met un accent particulier sur le travail devant les buts. Si le Cameroun est la seule équipe à n’avoir pas encaissé de buts jusqu’ici, les attaquantes camerounaises n’ont pas non plus été très prolifiques. En dehors d’Henriette Akaba (2 buts) et Gabrielle Aboudi Onguené (1 but), les autres joueuses de la ligne offensives n’ont pas encore trouvé le chemin de filets.
 
Or, il faut marquer si le Cameroun veut accéder en finale pour la deuxième fois d’affilée. «Nous essayons de permettre aux joueuses de récupérer tout en travaillant devant les buts. Nous procurons beaucoup d’occasions que nous ne concrétisons souvent pas», a indiqué Enow Ngachu lors de la séance d’entraînement d’hier, 27 novembre 2016.
 
Le Cameroun a joué le Ghana à deux reprises depuis deux ans. Lors de la CAN en Namibie, les Black Starlets l’avaient emporté (1-0). C’est sur le même score que le Ghana s’est imposé en finale des Jeux Africains 2015. C’est dire si les Lionnes Indomptables veulent prendre leur revanche. Mais il faut être prudent, conseille l’entraîneur du Cameroun.
 
«Les matchs contre le Ghana ont toujours été très difficiles. C’est souvent serré au niveau du résultat, mais nous devons tout mettre en œuvre pour nous imposer», déclare Enow Ngachu. Si le sélectionneur s’est montré dubitatif à propos de la composition de son Onze de départ, des observateurs pensent que le Cameroun devrait aligner la même équipe que celle qui a commencé contre l’Egypte et l’Afrique du Sud.
camernews-enow-ngachu

camernews-enow-ngachu