Cameroun : Un passager accuse Camair-Co de mauvais traitement

Dans une correspondance du 12 mai 2016, adressée au directeur général de Camair-Co, sieur Mohamadou réclame réparation du préjudice subi à l’aéroport de Maroua-Salak. «À travers cette lettre, nous voulons bien vous éclairer sur la manière dont sont traités les passagers de notre compagnie nationale à Maroua (au moment où le chef de l’État appelle les investisseurs pour le développement de notre pays); par des individus privilégiant leurs intérêts égoïstes, pour faire voyager leurs amis et connaissances au détriment des autres passagers», écrit-il.

En plus d’avoir raté un vol, il déclare avoir perdu son téléphone de marque Samsung Galaxy S6.

En effet, le 10 mai 2016, Mohamadou, passager régulier de Camair-Co, se rend à l’aéroport de Maroua-Salak pour le vol Maroua-Yaoundé. Il a acheté son billet Aller et Retour la veille. Il se soumet aux formalités d’enregistrement et de sécurité. Après l’ordre d’embarquement donné par le chef dâ??escale Camair-Co à Maroua, le sieur Hassan Tanko, il prend place à bord.

Mais une quarantaine de minutes plus tard, sieur Mohamadou est rappelé à la porte d’embarquement et y retrouve le chef dâ??escale qui lui retire son billet, en lui signifiant qu’il est un passager en stand-by et doit être remplacé par un autre.C’est face au refus catégorique  de Mohamadou que le chef dâ??escale va donner l’ordre à un agent de faire débarquer ses bagages. Pour se défendre, le passager Mohamadou dit avoir «décidé de faire venir un huissier de justice pour constater les faits sur place.

Entre-temps, l’avion parti, il (Hassan Tanko, Ndlr) a décidé de rentrer en ville tout en laissant mes bagages à l’Agence Camair-Co de l’aéroport de Maroua (Salak), où nous nous sommes rendus avec l’huissier. Une fois en ville, il nous met en contact avec un agent de Camair-Co, le nommé Mamoudou pour qu’on aille récupérer mes bagages à l’aéroport».