Cameroun – Un homme de 77 ans se donne la mort

Joseph Nguembou qui laisse un enfant n’a pas digéré le décès de sa tendre moitié, survenu en juin dernier.

Joseph Nguembou, 77 ans, originaire de l’Ouest, s’est donné la mort, dans la nuit de dimanche à samedi dernier. C’est dans un puits profond, au quartier Kpokolota, à Bertoua, qu’il a décidé de mettre fin à ses jours. Mettant ainsi sa famille, et partant tout l’entourage, dans l’émoi et la consternation.

Dimanche vers 10h, son corps a été repêché de l’abaisse par les sapeurs-pompiers qui l’ont ensuite déposé à la morgue de l’hôpital régional de Bertoua. C’est un riverain, venu puiser de l’eau dans ce puits, qui a découvert le fait macabre. Ainsi, en annonçant le cas au voisinage, une onde de choc s’est répandue dans ce quartier. La douleur de son fils unique qui le cherchait depuis la vieille, atteint son paroxysme. Son père n’est plus. Les commentaires vont bon train sur cet acte volontairement commis.

Julie Ndabouang belle-fille du défunt, explique que depuis que l’épouse de Joseph N. est décédée le 26 juin dernier, il a perdu goût à la vie. Son unique fils l’a aussitôt récupéré pour ne pas sombrer. Il était pourtant aux petits soins, selon notre source. Mais rien n’y fait. L’amour qu’il portait à sa tendre moitié était plus fort que tout. Il a toujours menacé, ajoute notre source, de mettre un terme à sa vie. On l’a à chaque fois découragé. Mais samedi dernier, contre toute attente, il est sorti à l’insu de ses proches pour mettre en exécution son ultime vœu. Laissant hélas ses proches dans l’affliction.