Cameroun – Télécommunication. Entreprises: Vers un meilleur usage d’internet

Un forum organisé par la société Regie Stars réunira les chercheurs, les experts et les entreprises africaines et européennes, à Paris dans le but de marquer l’importance du numérique pour les sociétés africaines.

La 3ème édition des Universités d’Afrique et de la diaspora tablera sur le numérique. Un choix qui se justifie par le manque d’engouement que suscite internet dans les entreprises africaines, à l’ère du numérique. Selon des statistiques, plus de 80% des entreprises en faillite en 2013 n’étaient pas présentes sur le web du fait notamment, du déficit des compétences numériques, d’un manque d’implication des dirigeants. Une situation ayant conduit à la nécessité selon l’organisateur de cet évènement, Nana Payong, de tenir ce forum. «Les entreprises qui ne sont pas présentes sur Internet perdent 100% de client à l’international et une bonne partie de la clientèle locale», affirme-t-il.

Ainsi, du 24 au 26 février 2016, dans la région Ile de France, les dirigeants d’entreprises, les patrons de medias, les universitaires se mettront à l’école d’internet. Des travaux qui reposeront sur le thème : «digitalisez, le numérique est le passage obligé pour une croissance durable» et regrouperont des intervenants venant des quatre coins du monde. Durant ces trois jours, les participants tableront sur une dizaine de sujets. A ce jour, l’organisation de l’évènement compte 18 thèmes présélectionnés, qui vont d’une conférence sur «Big data, cloud computing, digital advertising … l’Afrique a-t-elle l’énergie humaine pour produire ou implémenter cette énergie numérique ?  À une autre sur le thème «Campus numérique, école intelligente, télé-enseignement… ces innovations pédagogiques permettent-elles de dénouer l’indisponibilité du livre et la problématique des effectifs pléthoriques dans les universités?». Ces conférences seront entrecroisées à des ateliers (formation) notamment sur la gestion de la marque ou de l’institution sur le web, les réseaux sociaux et les médias traditionnels, la bataille contre les faux comptes etc. L’innovation de cette édition sera sans nul doute la possibilité pour certains jeunes entrepreneurs de suivre la conférence depuis les pays tels que le Cameroun, le Sénégal, la Cote d’Ivoire et le Gabon, grâce au streaming.

Outre l’apport d’internet dans les entreprises africaines, le forum s’ouvrira au football. Justement, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf sera de la partie. Déjà invité d’honneur de l’édition 2014 de «Les Universités d’Afrique et de la diaspora», l’ex patron de l’Om, l’ambassadeur itinérant Albert Roger Milla et d’autres personnalités issues de la Confédération africaine de football, de la Fédération internationale de football association, de l’Union européenne de football association, lanceront le kick-off de l’opération «lancer de Banane». Une campagne qui vise à lutter via les réseaux sociaux contre le racisme dans le football.