Cameroun : sur 7 ans, Tower Resources pourrait investir près de 24 milliards FCfa sur le bloc Thali

Certains détails financiers de la convention de partage de production pour la recherche pétrolière sur le bloc Thali, signée le 15 septembre 2015 entre l’Etat du Cameroun et Tower Resources, opérateur pétro-gazier coté à Londres, sont désormais connus. Au total, sur une période de 7 ans, apprend-on, cet explorateur pétro-gazier pourrait investir près de 24 milliards de francs Cfa pour explorer ce bloc couvrant 119,2 Km2 dans l’offshore camerounais.

En effet, selon un communiqué officiel de la SNH, l’entreprise pétrolière publique, à la faveur de ce contrat, Tower Resources s’est engagé à investir 13 millions de dollars (plus de 7 milliards de francs Cfa) pour conduire des travaux de recherche sur une première période «ferme de 3 ans». Ces travaux intègrent, apprend-on, «la réalisation d’études géologiques et géophysiques ; l’acquisition, le traitement et l’interprétation de 100 Km2 de données sismiques 3D ; et le forage d’un puits d’exploration».

En fonction des résultats obtenus, indique la SNH, Tower Resources pourra prétendre à un renouvellement de sa convention d’exclusivité, pour deux nouvelles périodes de 2 ans chacune. Dans ce cas, l’opérateur pétro-gazier britannique forera un nouveau puits au cours de chaque période de renouvellement de son contrat. Ce qui correspond, révèle la SNH, à des engagements financiers d’environ 15 millions de dollars (environ 8,2 milliards FCfa) pour chaque nouvelle période, soit environ 16,5 milliards de francs Cfa sur 4 ans.

Avec cette nouvelle convention de partage de production, le Cameroun totalise désormais 21 contrats de ce type avec des opérateurs pétro-gazier, depuis la promulgation de la loi du 22 décembre 1999 portant Code pétrolier en République du Cameroun.