Cameroun – SUD,RDPC : Jean Nkueté clarifie les rôles

C’est à l’occasion de l’installation des délégations permanentes régionale et départementales du rassemblement démocratique du peuple Camerounais (RDPC) dans le Sud, cérémonie tenue le 09 juin dernier à la place de fête de Nko’ovos sous la présidence du secrétaire général du comité central devant une foule de militants en liesse venue des tréfonds de la région.

 
Contrairement à ce que pensaient certains militants mal informés, la nomination de ces délégations régionale et départementales répond au vaste mouvement de modernisation du parti. C’est bien une orientation stratégique majeure voulue par le président national  et dont le but est la rationalisation du fonctionnement des structures du parti, l’amélioration des actions sur le terrain.

Pour Jean Nkueté secrétaire général du comité central du RDPC, il est hors de question d’être endormi par les résultats antérieurs, il en appelle ainsi  à ses camarades à voir loin, très loin au-delà même de l’horizon et passer à la vitesse supérieure.

Le SG du comité central donne une mention honorable au déroulement des renouvellements des organes de bases dans l’ensemble de la région du Sud. Les copies ont été rendues à temps, sous la coordination de Madeleine Tchuinté émissaire du comité centrale, avec  la maestria  des élites. Ce qui ne s’est pas tout de même fait sans cassure, il est donc temps maintenant d’oublier ces déceptions pour apaiser les esprits et se concentrer au travail. Au nom de la tolérance, de l’humilité et du rassemblement que prône le parti, les adversaires doivent seulement être à l’extérieur et non à l’intérieur du RDPC.

Aux nouveaux élus, le SG recommande la politique de la main tendue et non celle de l’exclusion, source de frustration. Pour cela, il sollicite la contribution des élites pour ramener la paix. Ce que Jacques Fame Ndongo a enduré pendant le renouvellement des organes de bases dans le Sud,  précisément dans le département de la Mvila avec  des multiples  règlements  de  litiges. Lui qui aujourd’hui  est  considéré par les populations du fait aussi de sa casquette de chef traditionnel  comme personne à consulter pour des décisions importantes.

C’est  certainement dans cette optique que la hiérarchie du RDPC le nomme au tout premier poste de délégué régional permanent du comité central du RDPC dans le Sud.  Selon Jean Nkueté ces structures prévues dans les textes de base du parti  découlent  de l’accroissement  substantiel des organes du parti. Ainsi, le RDPC regroupe à ce jour 1080 sections à travers l’ensemble du territoire national et 17 sections à l’étranger quoi de plus justifiant. En installant  le Pr  Jacques Fame Ndongo à ce poste, il lui est demandé de veiller  à la mise en œuvre des orientations générales et particulières  du parti à la base. Pour le patron du comité central, ces délégations ne viennent pas réduire les marges de manœuvre des présidents de sections. Les rôles étant bien clarifiés, l’animation du parti à la base incombe aux présidents de sections. Il est question d’agir  tout simplement en harmonie, pour que davantage ce soit le RDPC qui gagne. La formation politique est la priorité, pour cela le président national du RDPC en a crée l’académie du parti, et le parti doit contribuer à la réflexion aux problèmes nationaux pour devenir une véritable force de propositions.

rdpc_mvila_installation_fame_farote
Pour lui,  dans la prospective, l’accroissement des victoires du RDPC est possible à condition d’être uni derrière Paul Biya avec un militantisme moderne de qualité. Ce qui entraine le triomphe des valeurs du parti, et permet de conquérir de nouvelles positions.

Pour Jean Nkueté, le  RDPC entend faire corps avec le Cameroun et son chef.  L’acte de nomination signé le 09 décembre 2015 par le président national du RDPC a été lu par Paul Célestin Ndembiyeme.

Ainsi,  comme délégué régional permanent pour le Sud, on a le Pr Jacques Fame Ndongo. Il sera assisté de Delphine Medjo sénatrice, d’Edouard Akame Nfoumou, de Joseph Owona et d’Emmanuel Mvé Elemva et comme chargés de missions Pr Christian Abolo et Nkana Nkam. Au niveau départemental,  Louis Paul Motaze officiera dans le Dja et Lobo, Bernard Amougou dans le département de la Mvila, Jules Doret Ndongo pour le département de l’Océan et Samuel Obam Assam pour le département de la Vallée du Ntem.

rdpc_mvila_installation_la_delegation_permanente

L’histoire retiendra  que se fut une cérémonie de forte mobilisation pour les quatre départements que compte la région du Sud. André Pascal Noukimi  président de la sous section des « Amangs » a battu le rappel des troupes du grand Ouest qui ont apporté du zeste à la cérémonie rendant ainsi  la  fête très populaire. Car agrémenté  par les artistes de la région comme Guyzo l’amour, Calvino, Dynastie le Tigre, Germaine Ladouce  et bien d’autres. Il faut noter que par la même occasion, le SG du RDPC  a procédé à l’inauguration des locaux de cette délégation régionale permanente, où pourront désormais converger les militants.