Cameroun – Secteur hôtelier: Un hôtel 5 etoiles, de l’enseigne américaine Hyatt Regency, va être érigé aux abords du lac municipal de Yaounde

C’est la société de droit camerounais Glenview qui va se charger de la réalisation de cette infrastructure

Le centre administratif de Yaoundé va accueillir d’ici 30 mois, un nouveau géant de métal et de briques. Il s’agit du Hyatt Regency. Un hôtel 5 étoiles de haut standing, que projette de construire la société de droit camerounais Glenview aux abords du lac municipal de Yaoundé. Selon le journal Essingan en kiosque ce vendredi 06 septembre 2019, le Président de la République Paul Biya a autorisé Henri Eyebe Ayissi, le ministre des Domaines du Cadastre et des affaires foncières, a signé le 05 septembre dernier, un contrat de bail emphytéotique d’une durée de 35 ans avec ladite entreprise. Il s’agit précisément de la location d’une superficie d’un ha, situé à 100 mètres du lac municipal de Yaoundé. Sur cette parcelle de terrain, Glenview par la voix de son patron Patrick Shey, s’est engagé à faire sortir de terre un joyau architectural d’un coût total estimé à 150 millions de Dollars soit 90 milliards de FCFA. En outre, elle va également payer une redevance domaniale dont le montant exact n’a pas été indiqué.

Concrètement, le Hyatt Regency sera un hôtel de 31 étages, avec une capacité de 300 chambres hauts standing, 100 appartements long séjour, neuf salles de réunion et plus de 2000 places de conférence. Pour couronner le tout, un héliport va être aménagé sur le toit de l’hôtel. Les travaux de construction du Hyatt Regency vont durer 30 mois et générer 2000 emplois directs et indirects, assortis de 6 mois supplémentaires pour tester les opérations avant l’ouverture solennelle. Pour l’heure renseigne le journal que dirige Marie Robert Eloundou les banques sont déjà prêtes, elles n’attendent plus que les débuts des travaux pour «allonger la monnaie». Mais en attendant, Patrick Shey a annoncé la construction d’un autre hôtel Hyatt Regency, cette fois dans la cité balnéaire de Kribi pour un montant de 45 milliards de Fcfa.

Ce projet bien qu’il soit novateur, rappelle étrangement la convention de financement de 25 milliards de Fcfa signé en septembre 2016 entre le ministère de l’Economie de la Planification et de aménagement du territoire (Minepat) et la filiale anglaise Deutshe Bank, relative à la construction d’un restaurant, un hôtel cinq étoiles , une base de sport nautiques et l’aménagement des berges du lac municipal de Yaoundé. Un projet qui jusqu’à nos jours, n’a jamais été réalisé.