Cameroun: Qui est vraiment Lazare Essimi MENYE ?

En 2002 du régime de Obiang Nguema refuse d’accorder un agrément d’établissement de crédit à la CBGE ( CBC Guinée Équatoriale) alors que le pays s’y était engagé.

Une procédure d’arbitrage, initiée à Abidjan début 2007 devant la l’OHADA aboutit deux (02) ans plus tard à la condamnation de la Guinée équatoriale à verser à la CBGE près de 44 milliards de Fcfa.
Obiang Nguema n’a jamais digéré cela et ne comprenait pas pourquoi un homme puissant comme lui devait se conformer à cette décision. Or c’est en 2007 que Essimi Menye est nommé ministre des Finances.

Qui est-il?
Ce n’est qu’une fabrication de l’Equato-Guinéen ONDO MENYE, qui fera de lui son conseiller et va manœuvrer pour corrompre des personnalités au Cameroun afin que Biya puisse le nommer Minfi.
Après l’atteinte du point d’achèvement par le Cameroun ces personnalités, qui ont perçues les millions de la Guinée Équatoriale, vont dire à Biya que Essimi Menye est le seul qui peut ramener l’économie sur les rails. Or le vrai travail d’Essimi Menye sera de tout faire pour

retirer la CBC à Yves Michel Fotso afin que ses maîtres ( les Equato-guinéens) ne paient pas les 44 milliards Fcfa. Il va donc s’appuyer sur ses amis de la COBAC dont nombre d’entre eux sont très proches de la Guinée Equatoriale pour sceller le compte de la CBC à partir de créances douteuses.
Or pendant que le Cameroun était sous initiative PPTE contrairement aux banques françaises, la CBC a accordé d’importants prêts à des hommes d’affaires et hommes politiques encore en fonction à Yaoundé. Y compris dans l’entourage direct du chef de l’État. Plus la CBC a financé de nombreuses opérations de l’Etat du Cameroun qui n’ont pas été remboursées.
Quand cette situation se pose, Yves Michel Fotso obtient un engagement du groupe Ivoirien NSIA et la QUATAR ISLAMIC BANK pour recapitaliser la CBC. Essimi Menye s’y oppose fermement. Pourquoi? Parce que si la banque reste entre les mains de Fotso, légalement la Guinée Équatoriale paiera les 44 milliards Fcfa, Or si on lui retire sa banque, il ne peut plus bénéficier de cet argent. Et pour vendre ce projet au président Paul Biya ses complices vont dire à ce dernier que c’est à partir de cette banque que le prisonnier politique Marafa Hamidou Yaya veut prendre le pouvoir.
ET LES FAITS SONT LÀ AUJOURD’HUI: LA GUINEE EQUATORIALE REFUSE DE VERSER LE RESTE D’ARGENT À YVES MICHEL FOTSO…..
Bravo Essimi Menye. Allons seulement…