Cameroun – Plaidoyer: L’UDC souhaite que le département du Noun devienne une Région

Les parlementaires de ce parti politique ont organisé le 17 mars 2017 une conférence de presse à l’hôtel des Députés à Yaoundé. Hermine Ndam Njoya le porte-parole des Députés de cette formation politique parle d’une injustice faite au Noun. Le parti Politique de Ndam Njoya souhaite que le département du Noun dans la Région de l’Ouest devienne une Région. Ce plaidoyer les parlementaires de cette formation politique l’ont présenté lors d’une conférence de presse. Elle a eu lieu à l’hôtel des Députés à Yaoundé dans la Région du Centre. C’était le 17 mars 2017. Le quotidien Le Jour édition du 21 mars 2017 qui relaie aussi cette information, rapporte que l’Union démocratique camerounais (Udc) considère comme une injustice, le fait que le Noun ne soit pas une Région. Vu qu’il est constitué des trois quarts de la population de la Région de l’Ouest.

Tomaino Hermine Ndam Njoya le porte-parole des Députés de l’Udc a déclaré «au départ il y avait deux Régions à l’Ouest : la Région Bamiléké qui avait pour chef-lieu Dschang et la Région Bamoun dont le Noun était Foumban. Aujourd’hui nous nous retrouvons avec une Région de huitdépartements : l’ancienne Région Bamiléké affiche sept départements et l’ancienne Région Bamoun un département». Ajouté à cet argumentaire Hermine Ndam Njoya a noté que le Noun est même plus grand que les sept départements de la Région Bamiléké.

Le Député de l’Udc fait remarquer que la situation n’est pas sans conséquence pour les jeunes et les populations du Noun. «Les populations vivent ces situations comme une injustice, comme une brimade, la seule solution c’est d’ériger ce département en Région ou de trouver toute autre formule s’analysant dans la transformation des arrondissements actuels en départements pour la justice, l’équité, l’épanouissement des populations et l’éloignement des causes de ressentiment qui allant grandissants sont des plus préjudiciables à la construction nationale», a-t-elle affirmé.