CAMEROUN: LE FRONT SOCIAL POUR LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE BOYCOTTE LES CÉLÉBRATIONS DU 20 MAI

Le Front Social Pour la Nouvelle République,FSNR, a annoncé son intention de boycotter sur toute l’étendue du territoire du Cameroun et à l’étranger les célébrations liées à la fête nationale le 20 mai 2019

Un communiqué signé par le président du parti, Victorin Anaba, indique que son parti va boycotter l’événement, « par sympathie pour les Camerounais vivant dans une guerre civile dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ainsi que pour les personnes souffrant de la grave crise d’insécurité dans les autres régions. » de notre pays. »

Victorin Anaba a ajouté que tant que la « guerre civile » et l’insécurité persistaient, son parti politique ne pourra pas participer aux célébrations du 20 mai.

Le FSNR se joint ainsi au SDF et au Mouvement de la Renaissance du Cameroun pour boycotter les célébrations de la fête nationale en signe de protestation contre le conflit en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.