Cameroun: L’appui de l’OMS dans la lutte contre la lèpre

Le Minsanté et Yohei Sasakawa, ambassadeur de bonne volonté de l’OMS pour l’élimination de cette maladie se sont concertés mardi dernier à Yaoundé.

Yohei Sasakawa, ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la santé pour l’élimination de la lèpre et président de la Nippon Foundation, parcourt la planète pour apporter son appui aux personnes souffrant de lèpre et contribuer à son élimination. 237online.com C’est dans ce cadre qu’il a été reçu en audience, mardi dernier, par André Mama Fouda, ministre de la Santé publique. Au menu des échanges, l’amélioration de la prise en charge des malades de la lèpre au Cameroun. « Je suis venu ici au Cameroun pour voir dans quelle mesure en collaboration avec le gouvernement, nous pouvons résoudre le problème lié à la lèpre. Nous voulons notamment apporter notre aide aux malades», a-t-il dit. Yohei Sasakawa a alors profité pour passer un message de sensibilisation en expliquant les différentes phases de la lèpre. Selon lui, la lèpre est une maladie curable. Elle peut être guérie sans séquelles

si elle est traitée à son stade précoce. Il a également souligné que la discrimination et les préjugés dus à cette maladie sont inacceptables. La Nippon Foundation est une organisation privée, à but non-lucratif, qui finance des projets humanitaires. Elle a été créée en 1962 par Ryoichi Sasakawa, homme politique et homme d’affaires aujourd’hui décédé. La Fondation organise des courses de bateaux à moteur et les revenus des paris servent à financer des activités humanitaires. Ces fonds sont également utilisés pour le développement du transport maritime mondial et pour des projets humanitaires, au Japon et dans le monde. Le volet humanitaire se concentre sur des actions relatives à la protection sociale, la santé publique et l’éducation.