Cameroun – Gouvernance forestière: Micmacs autour de plus de 1000 m3 de bois saisis à Bertoua

La délégation régionale des forêts et de la faune de la région de l’Est est accusée par les exploitants forestiers de vouloir faire main basse sur cette cargaison estimée à plus de 40 millions de FCFA.

Une source interne de la délégation régionale des forêts et de la faune de la région de l’Est révèle au journal Le Quotidien de l’Économie du vendredi 8 juillet 2016 d’une saisie de plus d’une quinzaine de camions semi-remorque transportant chacun au moins 65 m3 de bois blanc. Depuis plus de 3 semaines, les portes de la délégation sont fermées à la presse, et personne ne sait ce qu’il adviendra de cette importante cargaison de bois.

«En se basant sur les termes de la lettre circulaire n°0147/LC/MINFOF/CAB du 12 juin 2013, fixant les procédures de vente aux enchères publiques des bois saisis et des taux planchers applicables, le stock de bois débité saisi à la délégation régionale doit être vendu aux enchères publiques au prix plancher de 37 500 FCFA. Tout calcul fait, un peu plus de 40 millions de FCFA sont ainsi immobilisés dans cette cour», peut-on lire dans Le Quotidien de l’Économie.

D’autres sources renseignent qu’une opération lancée depuis près d’un mois vise à «s’assurer que le bois qui sort de la Région de l’Est respecte les conditions édictées par la loi de 1994. Nous vérifions notamment si les lettres de voiture correspondent au lieu d’exploitation du bois. Ce qui n’est pas toujours le cas, notre Région étant le foyer du blanchiment de bois». On reconnait également que certains contrevenants ne brillent pas par le respect des normes, ceci avec la complicité de certains chefs de postes forestiers qui servent d’intermédiaires dans les transactions mafieuses qui plombent l’exploitation forestière au Cameroun.