Cameroun – Ecrans Noirs: Le jeu de scène confirmé de Martin Poulibé

14 ans après son entrée au cinéma, ce fils de Kaélé est aujourd’hui une vedette au Cameroun.

Rien ne prédestinait Martin Poulibé, auteur des bandes déssinées, à une carrière d’acteur. Mais depuis 14 ans, il est devenu la coqueluche des réalisateurs. 237online.com Il est devenu incontournable. Dans l’univers cinématographique camerounais, les réalisateurs se l’arrachent et il est difficile de faire sans lui. Il est difficile de regarder une chaine de télévision camerounaise sans tomber sur sa tête recouverte du poivre sel. Et les spectateurs, en particulier les spectatrices en sont ravies ! Comment ne pas l’être, quand le jeu de cet historien de formation est presque parfait. Comment ignorer les multiples rôles de «patron», «ministre», «homme plein aux as», qu’il joue avec maestria quand il est face à la caméra ? Comment feindre de ne pas être captivé par ce sourire qui se dessine sur ses lèvres lorsqu’une scène l’exige ! C’est presque impossible. En 2015, ce fils de Kaélé, région de l’Extrême-Nord comptabilisait déjà 47

plateaux : films-téléfilms-publicité compris. Les plus connus sont «Paris à tout prix» de Joséphine Ndagnou, «Confidences» de Cyrille Masso, «Ultime résolution» de Bertrand Nohoutio, «l’orphelin» de Adrien Eyango, «Pour le meilleur et pour le pire» de Bassek Ba Kobhio, «l’héritage perdu» de Lara, Christian «White material» de Claire Denis, «Cercle vicieux», d’Ebenezer Kepombia; dont le rôle lui a valu le canal d’or du meilleur acteur en 2015. C’était la deuxième consécration du genre. En 2007, soit cinq ans après le début de sa carrière comme acteur, il avait reçu son premier canal d’or. A cette période, cet ancien cadre commercial de la société de Transport urbain du Cameroun (Sotuc) et à Aric Motor, s’était déjà fait un nom au Cameroun. Séduisant à l’écran pour les téléspectateurs, l’acteur reste pourtant inaccessible. Car en tant qu’époux et père, il connait où se situe la ligne qui sépare la vie de paillette du cinéma et celle de sa famille. Le plus important pour lui étant le travail, l’humilité, la discrétion…