Cameroun – Economie. SUD,Ebolowa 2ème : le sous-préfet prône un essor économique au vue du potentiel existent

Installé le 28 septembre dernier à la tête de l’arrondissement d’Ebolowa 2ème, Bertrand Ta administrateur civil a achevé son tour du propriétaire dans les structures et services situés dans sa circonscription administrative le 20 octobre dernier.

 

Il est question de connaitre physiquement les principaux responsables des services, et leurs localisations. Recueillir les principales difficultés que rencontrent les différents acteurs dans l’exercice de leurs activités économiques.  C’est bien dans la sécurité, et la paix que l’économie prospère, une façon d’en œuvrer pour chacun à la préservation de cet acquis. Ce qui nécessite un accompagnement de l’administration rassure le « chef de terre » qui s’est dit disponible pour tous  ses administrés sans distinction.

Bertrand Ta dit ne pas être le sous-préfet des élites, des politiciens ni des hommes d’affaire mais celui de toutes ses populations ainsi, il reste à la disposition de tous. Il s’attèlera à faire ce que lui autorise les lois de la république. L’arrondissement d’Ebolowa 2ème  qu’il a désormais la charge d’administrer compte 55.957 habitants dont 35.926 vivant en zone urbaine, et le reste en zone rurale et vivant essentiellement de l’agriculture. Il sera question pour le chef de terre de voir ses administrés prospérer dans la paix et la tranquillité à travers leurs activités agropastorales. Il les rassure de l’accompagnement des services techniques des différentes sectorielles en charge des activités  agropastorales au niveau de son arrondissement. Ainsi, à travers l’agriculture familiale, les agriculteurs développent les cultures comme, le cacaoyer, le palmier à huile, la banane plantain, le manioc  et bien d’autres cultures vivrières. Le climat est favorable à l’activité agricole ainsi donc, il invite les uns et les autres à mettre se temps à profit pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Dans les services publics et parapublics, les écoles de formation et des opérateurs économiques visités, le patron de l’arrondissement d’Ebolowa 2ème s’est montré ouvert et disponible. Il a réitéré aux différents responsables, « j’ai été nommé pour servir, c’est pour qu’ensemble nous puissions mener notre arrondissement dans les perspectives meilleures ». Il a le profil de l’emploi et sa méthodologie de travail lui accrédite déjà d’une somme de confiance de la part de ses administrés. Il faut noter que Bertrand Ta a été nommé par décret du président de la république au mois de  septembre dernier et installé le 28 du même mois par le préfet du département de la Mvila, Rachel Ngazang épouse Akono. Bien avant sa nomination, il était dans les services centraux du  ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation.