Cameroun – Douala: Un Français tente de se suicider pour une histoire de visa

Faute de n’avoir pas pu obtenir le précieux document pour sa compagne camerounaise, il a entrepris de s’égorger à l’aide d’une lame de rasoir.

C’est à l’hôpital Laquintinie de Douala qu’il retrouve ses esprits depuis dimanche. L’expatrié de nationalité française qui a tenté de se donner la mort dans un domicile du vaste et populaire quartier  Bépanda, à Douala  est désormais hors de danger. Il avait été transporté dans la principale institution sanitaire de la capitale économique en bien piteux état. L’homme avait tenté de mettre fin à ses jours. Pour une histoire de visa  refusé à sa compagne originaire du Cameroun. L’homme âgé de 50 ans comme sa dulcinée était devenu comme elle chômeur. Obligés depuis la perte de leur emploi de  vivre dans une maison appartenant à la famille de la femme qu’il aime, l’homme va chercher à retourner dans son pays, la France.  Seulement un obstacle va entraver sa résolution.

Sa compagne  ne peut le rejoindre faute de visa. Toutes ses tentatives pour lui en faire délivrer un échouent. Le consulat veut aussi voir l’acte de mariage  authentifié du couple. Malheureusement la mairie de Douala 3e où il aurait été célébré ne l’a pas toujours délivré.  L’occidental est d’autant plus gêné que son visa expire le 18 juin courant. Il subit les représailles de sa compagne qui frustrée, le prive de rapports sexuels.  Il décide alors d’en finir avec ses tourments. A sa manière. Son amoureuse accompagner des siens doivent intervenir pour éviter le pire. Soutenus plus tard par les policiers du commissariat de sécurité publique du 9e arrondissement interviennent qui, appelés à la rescousse, le conduisent aux urgences de l’hôpital Laquintinie de Douala. Selon une source policière ce ne serait pas la première  fois que l’Européen tente de mettre fin à ses jours.