Cameroun – Coopération: Le Cameroun reçoit un prêt de 58 milliards de FCFA de la Banque Mondiale pour améliorer la qualité des services de santé

La signature de la convention a eu lieu le 14 septembre dernier au Ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire en présence d’André Mama Fouda le Ministre de la Santé.

La Banque Mondiale (BM) apporte son financement au Cameroun dans le cadre du Projet de Renforcement de la Performance du Système de Santé (PRPSS). Environ 58 milliards de FCFA ont été prêtés au Cameroun et environ 15 milliards de FCFA gracieusement offerts. Louis Paul Motaze, le Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), a procédé mercredi à la signature de ces deux accords avec Élisabeth Huybens la Directrice des Opérations de la BM. Lesdites signatures se sont faites en présence d’André Mama Fouda, le Ministre de la Santé (MINSANTE), qui s’est réjoui de ce geste de la BM en faveur des formations sanitaires du pays.

Il faut dire que le PRPSS est un programme qui a pour objectif global d’améliorer la qualité des services de santé avec un accent particulier sur la reproduction maternelle, infantile et les services de santé et de nutrition des adolescents. Il s’agit en plus clair d’appuyer la mise en œuvre continue du Financement Basé sur la Performance (FBP) dans l’ensemble des districts de santé du pays avec un accent particulier dans les trois Régions du septentrion et sur les 26 districts de santé couverts par l’opération initiale, les 18 districts de santé récemment inclus grâce au financement additionnel.

Le MINSANTE a précisé que les formations sanitaires qui bénéficieront de ces fonds sont celles qui ont présenté au préalable des résultats. C’est-à-dire un faible taux de mortalité des femmes enceintes, un service de qualité illustré dans l’accueil des patients, etc.  Le MINEPAT, au cours de son allocution, a salué cette approche de financement basé sur la performance. «Il me plaît de le souligner pour m’en réjouir que l’implémentation du financement basé sur la performance au Cameroun ait permis d’améliorer de manière très sensible les indicateurs de santé dans les Régions ciblées, notamment dans la Région de l’Est où la quasi-totalité des districts de santé a été couverte et le taux d’accouchement assisté a augmenté de 8%», a-t-il déclaré.