Cameroun – Contrebandes: Des médicaments contrefaits d’une valeur de 350 millions de FCFA détruits à Ngaoundéré (Adamaoua)

Ces produits et drogues diverses sont le résultat d’une opération menée en mai et juillet dernier dans la capitale régionale de l’Adamaoua par les éléments de la police et de la douane locales.

«Médicaments, savon, cigarettes et plusieurs autres substances nocives pour la santé humaine telle que le tramol et ses dérivés et du faux viagra», ont été incinéré vendredi dernier à Ngaoundéré, a-t-on appris. Ces produits de contrebandes saisis par les éléments du commissariat central et de la douane ont été incinérés, au lieu dit Ampana, à 12 kilomètres de Ngaoundéré, rapporte la radio nationale.

Cette incinération entre dans le cadre des missions dévolues à la police et vise la protection de la santé publique, a déclaré Laurent Lokoubou, Commissaire central de Ngaoundéré. «Nous avons là à peu près une tonne et demie de médicaments avariés qui ont été saisis par la police dans la ville de Ngaoundéré. C’est une mission permanente pour assurer la sécurité des populations», a-t-il ajouté.

Cette action vise également la protection du tissu économique. Selon le Lieutenant des Douanes Djuissi Landry Hervé, «il y a des entreprises citoyennes qui font dans la production du tabac, ou au moins ont l’agrément pour exercer dans la production du tabac au Cameroun. Quand ce tabac arrive du Nigéria voisin, ça fait une concurrence déloyale à ces entreprises, étant donné que les procédures douanières stipulent qu’à l’importation, ce tabac doit être marqué du sceau et de l’estampille de certaines notions obligatoires telles que: le tabac nuit gravement à la santé».

La lutte contre la contrebande est une mission permanente pour le Gouvernement camerounais. Outre les produits médicamenteux et la drogue, le sucre a récemment entré récemment de manière frauduleuse sur le territoire a conduit à une baisse des ventes à la société sucrière du Cameroun. Selon les responsables de cette société, la contrebande que connait le marché conduira certainement à la suppression de nombreux emplois dans ses plantations.