Cameroun – Cinquantenaire de la Fête de la Jeunesse: Pour Mounouna Foutsou, Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique le choix des villes de Tiko et de Yoko pour le lancement officiel de la fête du 11 février 2016, n’est pas anodin

Les villes de Tiko dans le Sud-ouest et Yoko dans le Centre, vont abriter respectivement lundi et mardi prochains les cérémonies de lancement officiel de la célébration de la Fête de la Jeunesse.

La décision de procéder au lancement officiel des activités marquant la célébration de la fête de la jeunesseau Cameroun dans les villes de Tiko et de Yoko n’est pas le fruit du hasard. D’après le Ministre Mounouna Foutsou, derrière ce choix se cache la volonté du département ministériel en charge de la jeunesse, de traduire le sentiment d’appartenance de tous à la nation camerounaise. Et de ce fait, d’avoir droit aux mêmes avantages.  «La première raison réside dans la philosophie de lancement en continu de la fête de la jeunesse qui est celle de permettre aux jeunes camerounais partout où ils se trouvent d’avoir le sentiment d’être pris en compte et comme tel de s’impliquer dans le développement de leur patrie », déclare le ministre.  Il poursuit « cela siginifie que les jeunes de tout le triangle national devraient bénéficier de l’attention du gouvernement qui les a toujours placés au centre de ses préoccupations ».

Au cours de cette tournée qui débutera le 1er février prochain à Tiko et un jour après à Yoko, le ministre précise ceci « Nous entendons donc contribuer à revigorer et à redynamiser les jeunes de ces deux localités ».  La fête de la jeunesse est aussi le moment opportun pour remettre sur la table des échanges, les sujets sur le civisme et les attitudes à prôner en milieu jeune. « Cette visite nous permettra également dans le cadre de l’intensification de la campagne nationale de l’éducation civique et de consolidation de l’intégration nationale de sensibiliser les populations sur la lutte contre les comportements inciviques, de valoriser les atouts de la localité et de redonner ainsi espoir aux jeunes », déclare Mounouna Foutsouministre de la jeunesse et de l’éducation civique.

Pour parler de ces deux localités, il faut noter que la ville de Tiko est située dans la région du Sud-Ouest au Cameroun. En 2010, la population a été estimée à près de 55.914. Tiko est le foyer de nombreux collèges, y compris du collège Christ Roi, GBHS, l’Académie Impériale des Arts et de la Science (impasse), sûr Fondation Collège global et Pliva College. Pour ce qui est de la ville de Yoko. La commune de Yoko est située dans le département du Mbam et Kim dans la région du Centre. Elle a été créée par arrêté N°237 du 07 juin 1955. Sa superficie est d’environ 15000 km2.